Petit « Guide pratique Que faire? »

Pour une résistance proactive contre le service en anglais!

Logo Impératif français fond bleuLes citoyens prennent en main le sort de leur langue identitaire et nationale. Ils agissent.

On vous offre le service « in English » qui comprend, bien sûr, l’accueil.

Que faire? Les citoyens prennent en main le sort de leur langue identitaire et nationale, leur avenir et leurs droits. Ils agissent. Voici quelques suggestions :

  1. Restez calme! Surtout ne parlez pas anglais. Restez au français qui est la langue nationale du Québec que tout le monde doit connaître ou apprendre! Il n’y a pas d’excuses !
  2. Surtout ne quittez pas l’établissement fautif sans avoir rien dit ou rien fait
  3. Parler anglais au Québec est un accommodement inacceptable surtout dans les commerces, les entreprises ou tout autre endroit public
  4. Demandez « en français » pourquoi on n’accueille pas la clientèle en français. De la main-d’œuvre maîtrisant le français, c’est facile à trouver!
  5. Parlez de la Charte de la langue française et des droits linguistiques fondamentaux universels du Québec dont ceux d’être reçu, servi, informé et de travailler en français, sans exception
  6. Surtout ne passez pas à l’anglais. Continuez en français…
  7. Et si la personne qui vous accueille ne comprend pas, continuez en français. C’est son problème, pas le vôtre.
  8. Si nécessaire écrivez vos commentaires en français sur la page FB de l’établissement, sur la page de commentaires de son site Web, ou bien envoyez un courriel ou téléphonez.
  9. Surtout ne quittez pas l’établissement fautif avant d’avoir fait connaître votre mécontentement, et s’il le faut, demandez à parler à la direction.
  10. Ensuite, quittez l’établissement… sans acheter ou en laissant vos achats sur le comptoir!
  11. Vous pouvez aussi utiliser vos médias sociaux pour faire connaître les pratiques agressantes d’accueil et de service de l’établissement en cause en donnant ses coordonnées
  12. Envisagez de déposer une plainte à l’OQLF à l’adresse à plaintes@oqlf.gouv.qc.ca en leur fournissant le motif de votre plainte, et les coordonnées de l’établissement en cause et les vôtres. Les plaintes sont traitées confidentiellement par l’OQLF.

Pour faire un don ou devenir membre, cliquer ICI.

Il est possible de se procurer le livre en cliquant sur la bannière ci-dessous
Jean-Paul Perreault contre la colonisation des cerveaux

4 commentaires

  1. Surtout, surtout n’achetez absolument rien dans ces commerces.

  2. On peut alors dire une seule phrase en anglais, ainsi que le disait Louis-José Houde : «I don’t pay in english !»

  3. Il faudrait ajouter un point 13.

    13. Aux prochaines élections votez PQ ou Bloc. C’est le seul autre language à part l’anglais et l’argent que les CANADIANS COMPRENNENT.

    • Tout à fait d’accord, il n’y a pas cinquante solutions, juste une.

Participez à la discussion en laissant un commentaire...