Jean Charest et le français

De mots et de maux
Le mot juste

 

Guy Loubier
yloubier@videotron.ca

 

Jean Charest et le français

Dans le discours inaugural de la session commençant le 15 mars 2006, le premier ministre, plein de bonne volonté, indiquait qu’il entendait poursuivre le combat pour la langue française, mais malheureusement, la qualité du français écrit, laissait voir des fautes, qu’un élève de sixième année aurait pu facilement éviter. En voici quelques échantillons : « si nous voulons être prospère, nous avons reconfigurer le service de santé, des problèmes sérieux liées à la santé animale, nous allons à cet effet, déposé un projet de loi, l’exercice pleine et entière de nos compétences ». Saurons-nous un jour le coût de ce discours de 38 pages?

 

Connaissez-vous les aptonymes?

Un aptonyme est un « nom de famille d’une personne qui est étroitement lié à son métier ou à ses occupations selon le Grand dictionnaire terminologique de l’Office québécois de la langue française. Vous avez ainsi Caroline Aigle, première femme pilote de chasse de l’armée de l’air française, Marco Vélo, champion cycliste, Robert Grossetête, philosophe, les trois Robinet, qui sont plombiers, Sylvie Caisse, caissière dans une Caisse populaire. On trouve également Yvon Brûlé, Yvon Crevé et Yvon Amesse. En voici un particulièrement pittoresque : Daniel Sangsue, auteur de publications sur les vampires, et dont les parents habitent rue de l’étang.

 

On trouve aussi les contraptonymes, nom de personnes qui ne sont pas en accord avec les activités auxquelles elles s’adonnent ou qui s’y opposent même. Un nom qui a longuement défrayé les manchettes en France est celui de Jean-Claude Trichet qui avait eu des démêlés à l’époque où il était gouverneur de la Banque de France. Un autre nom intéressant est celui de Louise Desjardins, directrice de l’école des Marguerites, située rue Beauchamp. Et enfin, si vous tombez malade, vous pourrez consulter les docteurs Bobo, Souslacroup et Bedenne. Chez nous, André Boisclair, ancien ministre québécois de l’Environnement et de l’eau. Vous avez mal aux dents? les dentistes Chicot, Carie et Vieilledent vous attendent. Vous trouverez tout un répertoire de ces noms en visitant le site http://www.uqtr.ca/~bougaief/Aptonyme/.

Au hasard des lectures

Hybrideur – personne qui pratique l’hybridation des fleurs femelles (utilisé, mais non au dictionnaire)
Titriser – substituer à des formules de crédit bancaire des formules de titres négociables (utilisé, mais non au dictionnaire. Le Petit Larousse 2007 donne cependant titrisation.)
Cultivar – variété de plante obtenue en culture (Petit Larousse 2007)
Ethnicisation – ethnicisation des banlieues françaises (utilisé, mais non au dictionnaire)
Stadiaire – agent exerçant auprès du public d’un stade, les fonctions d’assistance, de contrôle et de sécurité (utilisé, mais non au dictionnaire). Le Petit Larousse 2007 donne stadier, ère dans ce sens.
Paddy – riz non décortiqué
Zozoter – zézayer

Lexique du cancer

La Société canadienne du cancer a rendu un fier service au public en rendant disponible ce lexique sur le cancer. Il regroupe plusieurs centaines de termes dont un grand nombre nous sont parfaitement inconnus. Le lexique devrait non seulement intéresser les spécialistes de la médecine, mais aussi les assoiffés de savoir et les personnes victimes de cette terrible maladie. La recherche des termes est un peu lente puisqu’il faut d’abord cliquer sur le mot dans la colonne de gauche, pour ensuite obtenir la définition, et cliquer sur anglais pour la traduction. En voici deux exemples : adénome : tumeur non cancéreuse constituée de cellules recouvrant certaines glandes du corps; alopécie : chute des cheveux et des poils corporels. http://info.cancer.ca/F/glossary/glossary.html

(Le 22 janvier 2007)

Participez à la discussion en laissant un commentaire...