d’etiemble

YVES BERGER N’EST PLUS

«J’en suis arrivé à la conclusion […] que les Français parlent une langue tellement ébranlée, infiltrée, disloquée et, pour tout dire, par ...