2,7 millions de francophones hors Québec?

Lettre du front du blogueur Pierre Allard

Pierre Allard

Pierre Allard

Les choses se sont cependant gâtées quand M. Johnson a pris la parole, affirmant tout de go: « Nous sommes 10 millions à parler français au Canada, dont 2,7 millions ailleurs qu’au Québec ». Et pour qu’on ait bien compris, il a répété par la suite: « Nous (les francophones hors Québec) sommes 2,7 millions à vous saluer, chers Québécois. »

Si cette déclaration constitue un aperçu du genre de contenu que la FCFA entend véhiculer au Sommet sur le rapprochement des francophonies canadiennes, c’est bien mal parti! M. Johnson arrive en affirmant qu’il y a au Canada 2,7 millions de francophones hors Québec, et que ces minorités de langue française représentent 27% d’une francophonie canadienne estimée à un peu plus de 10 000 000 de locuteurs.

Je ne comprends pas que (la ministre) Mme (Sonia) Lebel, par son silence, endosse ces propos. Telle manipulation des données du recensement du Canada est inacceptable. S’il y avait 2,7 millions de francophones à l’extérieur du Québec, la dynamique linguistique canadienne serait tout autre! De fait, selon les estimations les plus optimistes de Statistique Canada, il n’y a qu’un million de francophones hors Québec. Et moins de 8 millions de francophones au Canada, en comptant le Québec!

La suite : https://lettresdufront1.blogspot.com/2021/04/27-millions-de-francophones-hors-quebec.html

Adresse utile :

Sonia Lebel, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

Sonia Lebel, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne

Sonia Lebel, ministre responsable des Relations canadiennes et de la Francophonie canadienne
cabinet@sct.gouv.qc.ca

2 commentaires

  1. Il voulait inclure les langues secondes

  2. Aux jeux de la francophonie canadienne, les athlètes se parlent entre eux en anglais. Ça démontre quel est la vitalité du français au Canada

Participez à la discussion en laissant un commentaire...