Présence du Québec à l’étranger – Un autre exemple enrageant que l’État du Québec dévalorise et banalise sa langue nationale !

Discrimination imposée par Québec contre le français ! Le gouvernement du Québec refuse de comprendre que le français est la langue officielle du Québec !

Investissement Québec 2020 - logoPrésence du Québec à l’étranger : Le gouvernement du Québec ne comprend pas toujours que le français est la langue officielle du Québec

Alors qu’en 2008 et 2018, Impératif français avait dénoncé la banalisation de l’exigence de la langue française pour travailler à la Délégation générale du Québec à Tokyo, Investissement Québec répète cet « exploit » en décembre 2020.

La société d’État est à la recherche de directeurs du développement des investissements directs étrangers qui œuvreront dans les délégations du Québec à Séoul et à Tokyo. Parmi les qualifications spécifiques requises l’on demande une maîtrise parfaite des langues anglaise et japonaise (le coréen à Séoul) (parlées et écrites). Toutefois, l’on marginalise le français en n’exigeant qu’une connaissance de la langue française, dont le niveau de maîtrise est inconnu.

À Investissement Québec, l’on semble oublier que le français est la langue de l’Administration publique québécoise et que cette exigence pourrait éliminer des candidats de qualité ayant une parfaite maîtrise du français et du japonais (coréen), mais pas de l’anglais.

Adresses utiles pour commentaires :

Pierre Fitzgibbon à ministre@economie.gouv.qc.ca
Simon Jolin-Barrette à ministre@justice.gouv.qc.ca

Les offres d’emploi de Délégation Québec :

https://tre.tbe.taleo.net/tre01/ats/careers/v2/viewRequisition?org=INVESTISSEMENTQUEBEC&cws=37&rid=1484&source=LinkedIn

https://tre.tbe.taleo.net/tre01/ats/careers/v2/viewRequisition?org=INVESTISSEMENTQUEBEC&cws=37&rid=1483&source=linkedin

1 commentaire

  1. Regardez comment fait la France : https://www.fr.emb-japan.go.jp/itpr_ja/11_000001_00071.html

Participez à la discussion en laissant un commentaire...