Longueuil récidive

N’hésitez surtout pas à leur communiquer votre opinion sur leur anglomanie!

99% de ses citoyens connaissent le français. L’autre 1 % devrait l’apprendre, mais la Ville les décourage de le faire!

Adresses utiles :

4250, chemin de la Savane
Longueuil (Québec)
J3Y 9G4
Canada

Téléphone :
311
450 463-7311 (de l’extérieur de Longueuil)

Courriel :
Communiquez avec nous via Mon portail citoyen

Médias sociaux :

 

7 commentaires

  1. Des élus responsables ne devraient pas dépenser d’argent pour des pancartes comme ça. La langue française est une belle langue farcie de dentelle, il faut la protéger et l’utiliser avec fierté tous les jours. Nos élus devraient être les premiers à donner l’exemple.

  2. Depuis 6 ans, je demeure à l’Île-Prince-Édouard: depuis le début de la pandémie ni ma ville(Summerside),ni le gouvernement provincial n’ont fait parvenir la moindre information en français. J’appelle cela du mépris. Mais malheureusement, les Acadiens francophones sont ici d’une lâcheté surprenante en ce qui concerne la présence du français. C’est désolant! Merci chers québécois de vous tenir debout…!

  3. Je serais pour que le Québec fasse exactement comme les autres provinces canadiennes. Quasiment impossible de se faire servir en français à Ottawa, affichage unilingue anglais. Donc la même chose au Québec, unilingue français et ne pas répondre en anglais, faire semblant de ne pas comprendre. Il n’y a que comme ça pour se faire respecter et s’y tenir

  4. Nous sommes au Québec, il y a des limites au mépris de notre peuple et de notre langue.

  5. Heureusement que vous l’avez écrit en anglais, sinon le 1% d’anglophones n’aurai jamais su qu’il faisait chaud !! Pourriez-vous avoir l’amabilité et l’obligeance de traduire en français pour le 99% des francophone !!!? 🙄

  6. Caroline St-Hilaire :Bonjour,J’ai reçu des commentaires haineux et des insultes depuis la publication de mon statut mardi sur l’usage du français à l’Hôtel de Ville de Longueuil. Ces tentatives d’intimidation ne sont pas passées inaperçues et font l’objet d’une vigie constante.Pour ma part, je réitère que la Ville de Longueuil est, depuis toujours, une ville juridiquement francophone. Je souligne aussi que tous les citoyens de Longueuil sont servis équitablement et que la question de la langue n’a jamais été un enjeu.Tous les élus de la ville ont la responsabilité de respecter la langue française.Je dis non à l’intimidation. Personne ne viendra ébranler mes convictions et certainement pas mon désir de contribuer à servir mes concitoyens et à protéger la langue française.Je demande à tous d’éviter les débats haineux, irrespectueux et les menaces qui vont à l’encontre des principes fondamentaux de la démocratie.25 juin 2015

  7. Pas nécessaire d’être un cent watt pour savoir qu’il fait chaud depuis une semaine, même pour le 1% d’unilingue anglais de Longueuil.

    Sécurité publique me direz-vous… dans le cul, en bon Québécois!

    Si vous en avez le courage, sortez vous le nez dehors!

    On est loin d’être à l’époque de Caroline Saint-Hilaire!

Répondre à Mario Lepage Annuler la réponse.