Le gouvernement du Québec contre le français!

Agression linguistique

Note d’Impératif français : L’agression linguistique dont il est question ci-dessous ne pourrait exister si le gouvernement, ses ministères, bureaux, organismes publics et parapublics et sociétés d’État diffusaient et distribuaient tous ses documents à tous et toutes sans exception, uniquement dans la langue nationale du Québec, le français, langue que tout le monde est censé connaître, sinon apprendre, tout en les rendant disponibles dans d’autres langues, mais uniquement pour ceux et à celles qui le demandent.

Lettre ouverte : Le gouvernement du Québec contre le français!

J’ai reçu à titre « D’occupant », un dépliant en langue anglaise provenant de votre ministère, à moins que ce ne soit un canular.

Je suis citoyen du Québec, dont la langue d’usage (et nationale) est le français.  Je suis inscrit pour diverses raisons sociales aux ministères et sociétés d’État en tant que francophone.  Mon épouse est une anglophone bilingue. Ce n’est pas respecter ma volonté d’être servi en français ni faire une faveur à une anglophone bilingue de lui rappeler que le français n’est pas obligatoire au Québec.

L’intérieur du feuillet explique la politique linguistique suivie. Votre pratique donne préséance à l’anglais et exclut le membre francophone du domicile. Le type de bilinguisme que pratique le gouvernement anglicise la province.

Je demande qu’on s’adresse à moi en français dans mes rapports avec le gouvernement du Québec.

Adresses utiles pour commentaire : ministre@msss.gouv.qc.caDanielle.McCann.SAGU@assnat.qc.caLionel.Carmant.TAIL@assnat.qc.caministre.delegue@msss.gouv.qc.caministre.responsable@msss.gouv.qc.cainfo@pq.orgchef.pascal.berube@assnat.qc.caVeronique.Hivon.JOLI@assnat.qc.caJoel.Arseneau.IDLM@assnat.qc.ca

Benoit Cazabon
Gatineau, QC

Participez à la discussion en laissant un commentaire...