La lumière au bout du tunnel – une importante réforme costaude

Le français, la langue nationale, commune et de travail au Québec

Portrait Québec Jolin-Barrette Legault

Simon Jolin-Barrette et François Legault

Nous avons l’avantage distinctif de bâtir une nation unique en Amérique et dans le Monde, le Québec. Un défi emballant pour la démocratie et la «bio»diversité culturelle mondiale, et c’est à nous seuls de le relever! Nous sommes un « plus »!

Le ministre responsable de la langue française, M. Simon Jolin-Barrette, s’est engagé à déposer à la prochaine session de l’Assemblée nationale du Québec une « importante réforme » « costaude » de la législation linguistique du Québec, notamment de la Charte.

Il faut que cette « importante réforme » repose, entre autres, sur des mesures structurantes pour garantir le respect intégral, sans exceptions, des droits linguistiques fondamentaux et que cette réforme « costaude » soit transversale et globale dans tous les domaines de vie des citoyens, clients, usagers, travailleurs…

Cette importante réforme costaude en profondeur devrait, à notre avis, comprendre des mesures dans tous les grands secteurs qui contribuent non seulement à la protection du français au Québec,  mais aussi à son avancement, à sa valorisation et à son avenir,  notamment dans l’enseignement et l’apprentissage contrôlés de la langue nationale du Québec pour tous et toutes, la production et la diffusion culturelles, l’immigration et l’intégration. Ainsi le français deviendra véritablement  la langue commune unique des établissements publics, la langue de travail, la langue des affaires, la langue de services incluant bien sûr la langue d’accueil, etc.

Soyons prêts à nous mobiliser pour notre unicité identitaire de nation dans le Monde!

La lumière brille au bout du tunnel!

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

Participez à la discussion en laissant un commentaire...