Inquiets à juste titre de la Covid-19, des représentants du milieu artistique québécois…

...participent tout de même à la pandémie de l’américanisation et anglicisation des préférences culturelles.

Alors que l’américanisation et l’anglicisation des préférences culturelles représentent de véritables menaces pour la culture québécoise et la diversité culturelle mondiale, des représentant(e)s du milieu artistique québécois inquiets par le Covid-19 appuient cet arrachage culturel en anglicisant leur communication. Voir les noms des signataires.

Faisant fi de la menace anglo-saxonne sur la culture québécoise qu’ils veulent pourtant promouvoir, dix représentant(e)s du milieu artistique ont publié le 11 mai 2020, une lettre ouverte bilingue. Alors qu’ils invoquent l’impact de la Covid-19 sur la fragilité du milieu culturel, ces mêmes personnes utilisent l’anglais pour promouvoir leur cause, alors que cette dernière constitue une véritable menace pour notre industrie et spécificité culturelle.

https://sat.qc.ca/fr/nouvelles/relancer-les-arts-et-la-culture-au-lendemain-de-la-covid-19

Relancer les arts et la culture au lendemain de la COVID-19 | SAT

Quelles priorités doivent guider un plan de relance du secteur culturel ? Dix artistes, directeurs artistiques et gestionnaires lancent une réflexion sur trois grandes priorités d’action assorties de mesures à implanter.

sat.qc.ca

2 commentaires

  1. Voilà…. tout concourt actuellement à angliciser , et même américaniser le Québec… Quelle tristesse! Trop tard pour réagir? A quand une manifestation pour s’affirmer dans ce que nous sommes et voulons être comme héritiers d’une langue et d’une culture françaises ouverte sur le monde? Il ne faut pas laisser la mondialisation de la culture anglo-américaine tout niveler et dominer.

  2. C’est à croire que les artistes anglophones souffrent autant du contexte actuel que les francophones.

Participez à la discussion en laissant un commentaire...