Une cure de désintoxication à l’anglomanie s’impose dans nos sociétés d’État et au sein de tout le gouvernement !

«Bonjour-Hi, suivant-next!» à la SAQ

PHOTO D’ARCHIVES, STEVENS LEBLANC

Alors que la langue nationale et d’usage public que tout le monde doit connaître sinon apprendre au Québec est le français, les sociétés d’État, elles, encouragent le non-apprentissage du français et l’unilinguisme anglais.

Il suffit de penser à Hydro-Québec qui facture en anglais « tous » ses clients qui en font la demande, aux casinos de Loto-Québec qui multiplient les pratiques et les spectacles « in English », et ici à la SAQ qui accueille ses clients avec des « Bonjour/Hi », « Suivant/Next »! SVP, offrez une résistance proactive à ces anglomanes!

La suite à https://www.journaldemontreal.com/2019/09/10/bonjour-hi-suivant-next-a-la-saq

Participez à la discussion en laissant un commentaire...