Le Canada projette internationalement l’image d’un pays exclusivement anglophone

Le Commissariat aux langues officielles le confirme

Au nom du commissaire aux langues officielles, je désire vous faire part des résultats de l’enquête au sujet du dossier No 2018-2539 EI. L’incident portait sur l’absence de français sur les affiches d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) à l’aéroport Narita à Tokyo.

L’enquête a démontré que l’affichage à l’aéroport Narita aurait dû être en anglais et en français. Malgré la production de matériel dans les deux langues officielles, le ministère ne s’est pas assuré qu’il soit affiché en français et en anglais par les partenaires qui ont accepté de le présenter, dont l’aéroport Narita à Tokyo.

Suite à votre plainte, le ministère a fait installer une affiche en français à l’aéroport de Narita. IRCC a aussi revu sa méthode de fonctionnement avec ses partenaires pour s’assurer que son matériel soit en tout temps affiché dans les deux langues officielles. Le ministère a également procédé à une vérification à d’autres points de services pour s’assurer de sa pleine conformité à la Loi sur les langues officielles. (…)

Henri Lahaie
Enquêteur principal, Direction générale de l’assurance de la conformité
Commissariat aux langues officielles

Note d’Impératif français : Nous invitons tous les Québécois et francophones du Canada et d’ailleurs à porter une attention particulière à l’affichage et à la langue de service du gouvernement canadien partout, mais encore plus dans les aéroports, les services frontaliers, les consulats, les ambassades, les compagnies aériennes, etc.

2 commentaires

  1. Merci de votre efficacité! Je serai définitivement à l’affût dorénavant, car, oui, il m’est arrivé de voir ce genre de situation… blessante.

  2. Félicitations pour votre vigilance!

Les commentaires sont fermés pour cet article.