La loi canadienne sur les langues officielles

Arrachage systémique et substitution linguistique

50 ANS DE RECUL!

Le Canada défrancise! Des graphiques qui valent mille mots!

Les trois graphiques ci-dessous confirment hors de tout doute les conséquences des politiques et pratiques d’arrachage systémique et de substitution linguistique en vigueur au Canada. Selon le graphique 1 sur la base de la langue principalement parlée, l’importance relative du français est passée de 25,7 % à 20,5 % entre 1971 et 2016, une baisse de près de 20,2 %! Quant aux Canadiens n’ayant comme connaissance unique que l’anglais comme langue officielle, leur nombre augmente de plus de 2 millions tous les 10 ans, alors que l’importance relative de ceux et celles ne connaissant que le français diminue, comme le confirment les graphiques 2 et 3.

2 commentaires

  1. Seule l’indépendance du Québec nous permettra de renverser la vapeur. Qu’attendons-nous pour nous prendre en mains?

  2. Une comprehension de français doit être le critère numero un pour gagner sa citoyenneté canadienne. Les mesures de fécondité et la promotion de l’adoption comme alternative à l’avortement doit être promu afin de monter le taux de natalité haut dessus la barre de 2.1 necessaire pour maintenir notre population domestique naturellement. Allègement d’impôts pour les familles avec multiples enfants 4+ enfants.

Les commentaires sont fermés pour cet article.