Ils sont morts de rire! À peine 2,25 % de la population totale du Québec nous impose l’anglais…

« Vous êtes pas écoeurés de mourir, bande de caves ? » (Claude Péloquin, poète)

Au dernier recensement fédéral, bien que ce soit toujours trop, à peine 183 615 Québécois.es de langue maternelle anglaise déclarent ne pas connaître « assez bien le français pour soutenir une conversation », soit 2,25 % de la population totale du Québec qui, au lieu d’apprendre le français, réussissent à angliciser toute une nation de 8,5 millions d’habitants et ses institutions, à implanter un bilinguisme systémique, à bafouer les droits fondamentaux, à imposer l’anglais partout…

Et pendant ce temps-là, le gouvernement ne s’engage qu’à continuer d’« appliquer » la Charte morcelée et édentée de la langue française qui a permis et continue d’autoriser et d’accélérer le recul du français !

Les anglophones peuvent continuer à rire de nous et à dormir tranquilles. Notre État s’occupe de tout!

***

Il est possible de se procurer le livre en cliquant sur la bannière ci-dessous

2 commentaires

  1. Je suis une Quebecoise Anglais(certains disent que c’est un oxymoron?) et j’admets qu’il ya encore des Anglais qui sont nés ici qui ne parle toujours pas le Français et qui n’est pas encore parti parce qu’ils adorent le Québec.Ces Anglais aimerais rien plus que de pouvoir communiquer plus & correctement en Français. Au lieu de constater des statistiques – changez la situation. Peut-être si le gouvernement offre des cours de français GRATUITS aux Anglais nés ici et NON pas seulement aux personnes qui immigrent ici, alors peut-être que nous pourrons TOUS communiquer et nous comprendre en français.

  2. Quand au lieu de vous plaindre allez vous dire que nous sommes colonisés.
    Il faut appeler un chat un chat

Les commentaires sont fermés pour cet article.