Ils font bouger Gatineau à la Journée nationale des Patriotes !

Profitez d’un spectacle d’artistes émergents, ambiance garantie !

À l’occasion de la Journée nationale des Patriotes, nous ouvrons la scène gatinoise aux jeunes auteurs-compositeurs : le 17 mai, Robert Nelson viendra en fin de soirée ambiancer le public de Gatineau et le 18 mai, Kirouak & Kodakludo présenteront un spectacle haut en couleurs sur la scène du Café-Bistro Le Troquet. Et en première partie ce jour-là, le rappeur Sam Faye revient cette année encore pour faire danser les foules sur les planches de la Journée nationale des Patriotes !

Programmation de la journée des patriotes

Robert Nelson (Vendredi 17 mai à 22h30, entrée libre)

Robert Nelson est l’un des joueurs clés de la scène du Rap Québ depuis plusieurs années. Cumulant les projets à succès – Alaclair Ensemble, Rednext Level – Robert Nelson est également à la tête de la ligue d’improvisation Le Punch Club. Parcourant les plus grandes scènes du Québec et de la francophonie depuis les dernières années avec Alaclair Ensemble, Robert Nelson se lance maintenant dans un premier projet solo. Entouré de fidèles acolytes – Vlooper, KNLO, Eman et Koriass, notamment – Robert Nelson nous transportera dans un univers plus introspectif et personnel, mais tout aussi poétique et authentique. L’album « Nul n’est roé en son royaume » paraîtra sous l’étiquette Disques 7ième Ciel en avril 2019.


Kirouak & Kodakludo (Samedi 18 mai dès 20h30, entrée payante)

Les paroles de Kirouac et les productions de Kodakludo forment ensemble la musique officielle des pique-niques estivaux des parcs montréalais. Le rappeur et le beatmaker s’allient en 2018 pour proposer avec leur EP wesh une formule hip-hop joviale et foraine.

Au croisement du bon enfant et du passionné se crée le personnage de Kirouac, alias Pol Poulet, qui alterne naïveté et lucidité en dressant le portrait de sa vie de vingtenaire grandissant dans la métropole québécoise. Ses mots enjoués ont trouvé refuge chez les mélodies habilement construites de Kodakludo, qui manie aussi bien le clavier que le micro, ajoutant à tout coup sa voix harmonieuse au produit final pour créer un hip-hop rengorgeant de musicalité.


Sam Faye – (Première parte – Samedi 18 mai dès 20h30, entrée payante)

Sam Faye, rappeur et producteur gatinois, revient pour ambiancer les foules à l’occasion de la fête des patriotes. Auteur-compositeur basé à Montréal, il participe activement, depuis plus de 15 ans à plusieurs évènements du milieu Hip Hop Québécois. Après avoir accumulé durant son parcours plusieurs chansons et compositions en collaboration, il décide en 2016 de sortir son premier opus solo sous le nom de Sam Faye intitulé « + ». Reconnu pour ses textes à la fois réfléchis et teintés d’humour, Sam Faye est considéré par le milieu Hip Hop québécois pour son talent d’animateur de foule, pour sa bonne énergie et pour la qualité de sa plume.


Rendez-vous au Café-Bistro Le Troquet, 41, rue Laval, Gatineau !

Vendredi 17 mai, ouverture des portes dès 21 h, début du concert à 22h30 (entrée gratuite)
Samedi 18 mai, ouverture des portes dès 19 h, début des concerts à 20h30 (entrée payante)

L’entrée est interdite pour les personnes de moins de 18 ans.
Pas de place assise le soir des concerts : tout le monde debout pour plus d’ambiance !

Billetterie des concerts du 18 mai :

> Préventes à 15 $, toutes taxes comprises, aux endroits suivants :

  • Café-Bistro Le Troquet, 41, rue Laval, Gatineau (uniquement en argent comptant)
  • Jusqu’au 10 mai : payez en ligne, en cliquant sur les boutons PayPal ci-dessous et recevez-le par la poste
  • Après le 10 mai et jusqu’à 15h le vendredi 17 mai : payez en ligne et récupérez votre billet à la porte le soir du concert.
  • Après le 17 mai, 15h, les billets seront disponibles à la porte seulement.
> Billets à la porte à 20 $, toutes taxes comprises, le soir du spectacle (uniquement en argent comptant).

1 commentaire

  1. Pour un événement d’Impératif Français, le style de français de ce duo Rap est franchement beaucoup trop teinté d’anglais.  »On est back now. » Not moi! Pas me.

Les commentaires sont fermés pour cet article.