Il est urgent que la Ville de Gatineau cesse d’être la honte mondiale!

Le génocidaire Jeffrey Amherst y est toujours honoré!

Jeffrey Amherst

Tout le monde se rappellera que le mouvement Impératif français a demandé plus d’une fois et avec insistance aux municipalités du Québec, dont la Ville de Gatineau, de faire disparaître de leur toponymie le nom du génocidaire Jeffrey Amherst.

Si Gatineau avait accepté la demande d’Impératif français, elle aurait été la première ville québécoise à le faire. Mais non! Toujours en retard et peureux, le conseil municipal de l’époque – tout comme celui d’aujourd’hui puisque ce nom honteux est toujours affiché – avait préféré, par vote très majoritaire, renouveler son appui à ce criminel responsable de la première guerre bactériologique.

Scandalisé, Impératif français avait à l’époque déclaré cette journée du vote majoritaire du conseil municipal gatinois de Journée mondiale de la Honte. Et c’est encore le cas aujourd’hui!

Nous tenons à féliciter, ici, la Ville de Montréal qui, elle, a su profiter du 21 juin, Journée nationale des Peuples autochtones, pour faire disparaître ce nom dégradant et honteux de son espace public et le remplacer par un nom autochtone.

Il est urgent que la Ville de Gatineau cesse d’être la honte mondiale!

Sur le même sujet : Montréal: le nom d’Amherst rayé de la carte

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Mouvement Impératif français

6 commentaires

  1. Changeons le nom pour que la rue porte le nom rue Assiniwi, en mémoire d’un illustre membre de la communauté autochtone de la région.

  2. L’appellation «rue Attateken» mérite une ou deux interrogations. En français, elle signifie «fierté». Dirait-on «rue Fierté» en français? Non. On a appris dans le Devoir des derniers jours derniers qu’on doit prononcer l’expression iroquoise choisie «atatejen» ou «atatéjen». Est-il certain que la transcription du mot amérindien a été réalisée pour le français et pour les oreilles francophones? Une double vérification reste à faire.

  3. Et pourquoi pas Mountain? Aucune référence au Mont-Royal: révisez votre histoire de Montréal!

  4. c’est une bonne idée de changer le nom de la rue Amherst. On pourrait le remplacer par un nom autochtone mais je suggère que ce nom ne soit pas Mohawk. On pourrait choisir un nom Algonquin ou Huron. Il faut se rappeler que les Iroquois étaient les ennemis des Francais .

    • Vincent Fortier : Vous avez tout à fait raison et c’est exactement le commentaire que je désirais faire. D’ailleurs, ils étaient également les ennemis d’à peu près toutes les autres autochtones. Merci de si bien le dire.

  5. Maintenant que Amherst a disparu du paysage montréalais, c’est le tour de Durham.

Participez à la discussion en laissant un commentaire...