À faire vomir!

IDE Trois-Rivières échoue lamentablement sa mission d’innovation et de développement

Le temps est venu de réfléchir à des changements dans la haute direction.

« OPEN », un slogan en 4 lettres de 2 mètres de haut, probablement trouvé par un génial comité qui a planché pendant des heures, s’affiche en pleine rue des Forges à Trois-Rivières, deuxième ville française fondée en Amérique du Nord après Québec…

Vous devez leur faire perdre le goût de récidiver!

Pour commentaires, ci-dessous les coordonnées à utiliser sans modération très généreusement.

Innovation et Développement économique Trois-Rivières

Centre-ville de Trois-Rivières, 370, rue des Forges, bureau 100, Trois-Rivières (Québec) G9A 2H1

Téléphone : 819 374-4061
Sans frais : 1 877 374-4061
Télécopieur : 819 373-6511

info@idetr.com

Site Web : www.idetr.com/

16 commentaires

  1. Sûrement des gens ouverts d’esprit qui ont eu cette idée de génie ! Lamentable. Quelle médiocrité !

  2. Quel dommage que le fait d’être la seule province française en Amérique du Nord ne soit pas un objet de fierté pour une certaine catégorie de « m’as-tu-vu, je suis un citoyen du monde et je parle le bilingue « !

  3. MON DERRIÈRE EST OPEN POUR VOUS AUSSI…ICI ON PARLES FRANÇAIS…on aimait aller à Trois-Rivières, on oublies cela, plus maintenant…boycotter

  4. Je suis désolée que des entrepreneurs créatifs dans leur domaine ne le soient pas autant dans leur dénomination. A-t-on besoin du terme « Barber Shop » pour désigner les salons de barbier, dénomination française qui fait partie de nos vies depuis fort longtemps? Les coupes de cheveux y sont-elles différentes? Les entreprises en « Coworking » manquent-elles d’idées pour se trouver une désignation originale en français?
    Je trouve que c’est un manque de fierté, un esprit de colonisé qui envie le colonisateur et veut joindre ses rangs. Il faut plutôt s’affirmer et se distinguer dans notre langue d’origine, se démarquer de la masse, attirer les touristes avec nos particularités.
    Les Québécois francophones devront-ils bientôt s’inspirer des Premières Nations qui retrouvent leurs langues d’origine pour mieux s’affirmer?

    • Dans une ville typiquement francophone, faut le faire!!! C’est une insulte à tous les francophones que ces esprits colonisés infligent à leur population. Veulent-ils à tout prix joindre les rangs du colonisateur, de l’envahisseur sur leur propre territoire? C’est une mode qui finira par éteindre le fait français en Amérique.

    • Bien dit ! Seriez-vousla Diane cousineau que j’ai connue à la MEC de Paris en… 1965-68 et amie de Denyse D ? Dans l’affirmative, mon meilleur souvenie et excellent année 2020 (en français de préférence, bien sûr !) YC

  5. Et le prix citron va à ……..

  6. Tiens, Trois-Rivières qui essaie de se donner une air parisien. Poche!

  7. Ils le font exprès c’est de la provocation, c’est clair ! Il faudrait leur demander ce qui les a poussé à cela, quels arguments les y auraient « obligés » !

  8. Inacceptable, Faut agir pour la promotion et la défense de notre langue.
    L’ennemi surviens de plus en plus souvent de l’intérieur même de notre nation.

    • Tu veux sauver la langue francaise Richard??? …. commence par accorder correctement le verbe survenir dans ta phrase…

      • Ne soyons pas trop sévères envers nous-mêmes : certains anglophones du ROC (et même du Québec…) ne sont que trop heureux de le faire… J’ai un diplôme en lettres françaises, j’écris et il m’arrive souvent de commettre des fautes « vénielles » en écrivant sur la Toile, où il est très facile de se tromper parce qu’on écrit trop rapidement, Bien sûr je me relis mais même là, il reste parfois plus que des « coquilles »… Notre grammaire est pleine de pièges (qui en font sa subtilité et sa précision…) mais elle se conquiert seuleent par la pratique et l’effort. Alors, encourageons Richard plutôt que de le blâmer : je suis sûr qu’il s’efforce d’écrire sans fautes et qu’il sait que ce n’est pas facile… Bonne chance et bonne année !

    • Effectivement l’ennemi provient de l’intérieur comme le cheval de Troie et de plus au Québec avec la complaisance de ses citoyens. Personne ne se plain de l’utilisation à outrance des anglicismes et en plus les artistes se hisse sur le podium. Le groupe Bleu jeans bleu en est un bon exemple et tout cela démontre le manque de sérieux de votre organisme avec une telle complaisance. Le Québec me tue alors je me tourne vers des cultures qui démontre une fierté et un respect de leur culture et de leur citoyens.

  9. Régulièrement, j’invite des gens à venir découvrir le Vieux Trois-Rivières que je trouve aussi joli une mon Vieux-Québec. Nous y allons pour visiter ce lieu d’histoire qui a contribué à la naissance de la Nouvelle-France. D’ailleurs les aménagements du 400ième sont magnifiques. Je trouve choquant qu’on balaie sous le tapis 400 d’histoire et de combat pour le Québec français. Bravo les champions! 👏👏👏

  10. Ridicule!

  11. Eille y manque le mot HOUSE!

Participez à la discussion en laissant un commentaire...