LA LOI 101 EST IMPUISSANTE

Multiplication des bannières anglaises

Articles de Patrick Lagacé,
Caroline Touzin et
émilie Côté

Extrait de La Presse du 10 janvier 2007

Future Shop. Best Buy. Mountain Equipment Co-op. Payless ShoeSource. Sans
contrevenir à la loi, Les magasins au nom anglais pullulent au Québec. Une
journée de magasinage au Marché Central à Montréal vous en convaincra. ça vous
dérange? Seule la pression populaire, comme dans le cas d’Esso Les derniers
jours, peut renverser la vapeur.

Pour plus de renseignements:

http://www.cyberpresse.ca/article/20070110/


CPACTUALITES/701100776/5025/CPDMINUTE

****************

«Une question de respect de la diversité culturelle»

Patrick Lagacé,
Caroline Touzin et
émilie Côté

Extrait de La Presse du 10 janvier 2007

Les bannières des entreprises implantées au Québec doivent être en français,
s’entendent pour dire le Parti québécois, la Société Saint-Jean-Baptiste et
Impératif français. «C’est une question de respect de la diversité culturelle»,
font-ils valoir.

«Actuellement, il y a un mouvement mondial de respect et de promotion de la
diversité culturelle. Plus de 40 pays ont ratifié la convention de l’UNESCO,
souligne le président d’Impératif français. Le Québec se doit d’être un exemple
à l’échelle internationale.»

Pour plus de renseignements :

http://www.cyberpresse.ca/article/20070110/


CPACTUALITES/701100778/5025/CPDMINUTE