FRANCOPHONIE ET LUTTES SYNDICALES

LA DIRECTION QUI VEUT IMPOSER LE TOUT-à-L’ANGLAIS

Paris, le samedi 27 janvier 2007 – Apparemment, la sévère condamnation, en
mars 2006, de la socété
GEMS,
qui voulait dénier à ses employés le droit de travailler en langue française,
n’aura pas été suffisant pour décourager les directions anglolâtres d’autres
sociétés… Mais, un vent de révolte souffle désormais sur le monde salarial qui
entend défendre ses droits ! Cette fois, c’est au tour d’Europ Assistance de se
voir assignée en justice par ses employés du syndicat CFTC…

Le communiqué de la CFTC
du 24 janvier 2007

Le 21 juin 2006, le service « Comptabilité Générale » de la société EUROP
ASSISTANCE s’est vu imposer un applicatif nommé « EVEREST INTERCO » pour saisir
des opérations de consolidation comptable pour le Groupe.
Cet applicatif entièrement en anglais a été suivi d’un « user guide »
également en anglais.

Le 22 juin 2006 la section CFTC EUROP ASSISTANCE a demandé expressément
l’application de la Loi n° 94-665 du 4 août 1994 sur l’application de la langue
française.

Le 26 juin 2006 aucune action ni retour n’étaient constatés par la CFTC, le
travail avec le logiciel anglais a été bloqué.

Quelques jours plus tard, un guide d’utilisation en français a enfin été
remis aux salariés de la Comptabilité Générale. Par contre la Direction a
refusé de faire traduire le logiciel
.

Quelques jours plus tard, une « base de données commerciale internationale
» tout en anglais
est mise à la disposition de tous les commerciaux,
notamment ceux de la France, par l’envoi d’un courriel également tout en
anglais.
La direction refuse de traduire ce courriel ainsi que cette base de données
prétextant qu’elle est utilisée par des salariés de tous les pays !!!

Devant cette fin de non recevoir, la CFTC vient d’assigner la société EUROP
ASSISTANCE au Tribunal de Grande Instance de Nanterre. Audience prévue le 12
février prochain.

A suivre…

Muriel TARDITO
Déléguée Syndicale CFTC
***********

Ce communiqué nous a été communiqué par notre correspondant M. Jean-Loup
Cuisiniez, jln.cuisiniez@wanadoo.fr