BOBINO A BESOIN DE VOUS!

Bobino, une longue histoire d’amour!

Est-il toujours nécessaire de remonter dans un passé lointain pour nommer nos
lieux publics? L’histoire de demain peut aussi s’écrire aujourd’hui en nommant
les lieux publics du nom de personnages de notre époque qui ont marqué nos
générations. Bobino fait partie de nos vies, de notre mémoire, de « notre »
histoire.

Impératif français est fier d’appuyer le nom « boulevard Bobino » pour
désigner la grande voie publique qui unira la nouvelle ville du pont
Interprovincial au chemin Eardley et qui est actuellement connue sous
l’appellation « axe McConnell-Laramée » (incluant les actuels boulevards
Saint-Laurent et de l’Outaouais).

Cette proposition originale et intéressante rend hommage à un grand
Québécois, Guy Sanche, mieux connu de tous sous le nom de Bobino, personnage
d’une émission télévisée diffusée, de 1957 à 1985, et offrant un univers magique
et féerique qui fascina, combla et émerveilla plusieurs générations
d’éducateurs, d’enseignants, d’enfants et de parents. Bobino, la plus longue
histoire d’amour de toute l’histoire québécoise et canadienne.

Bobino, c’est la complicité que Guy Sanche entretenait avec les « tout-petits
» de tout âge. Cet artiste de la région a su créer un sentiment d’appartenance à
la francophonie. La pureté de la langue a toujours été, aux yeux de Bobino, la
résultante du grand respect qu’il avait pour les enfants, les parents, les
éducateurs, les enseignants et pour notre culture.

Afin d’écrire aujourd’hui l’histoire de demain, il n’est pas nécessaire de
remonter plusieurs centaines d’années. Bobino fait partie de notre histoire
culturelle. C’est un personnage encore très vivant dans la mémoire de plusieurs
générations qui seront ravies de cheminer avec lui sur le boulevard Bobino.

Impératif français convie la population à faire de nouveau preuve de
solidarité et de vision* en signant la pétition en ligne au

http://www.fleurdepaix.com/petition_bobino.htm
et en invitant les élus
de Gatineau dont vous trouverez les adresses électroniques ci-dessous à appuyer
le nom « boulevard Bobino ».


Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Tél. : 819 684-8460
www.imperatif-francais.org

* Quelques lieux ou activités publics de la ville de Gatineau arborent déjà
des noms à connotation artistique et culturelle. Qui ne connaît pas la salle
Odyssée, le parc de l’Imaginaire, les Fleurs de Macadam, les rues Félix-Leclerc,
Jean-Gascon, Denise-Pelletier, Jean-Duceppe, Pierre-Debain, etc. Dans d’autres
villes, l’on retrouve les rues Séraphin, Jean-de-l’Ours, du Survenant. Gatineau
a droit au boulevard Bobino.

P.-S. Par ailleurs, nous déplorons la démarche qu’a adoptée la Ville de
Gatineau pour sa consultation publique. Celle-ci apparaît biaisée! En proposant
elle-même deux noms, Philémon-Wright et Jos-Montferrand, la Ville agit dans ce
dossier à la fois en juge et partie. Ce double rôle qu’elle se donne nous laisse
perplexe !

Adresses utiles :

Monsieur Marc Bureau
Maire de la Ville de Gatineau
Bureau.Marc@Gatineau.Ca

Commission de toponymie du Québec
topo@toponymie.gouv.qc.ca

Monsieur Simon Racine
Président
Commission des arts, des lettres, de la culture et du patrimoine et membre du
Comité de toponymie de la Ville de Gatineau
Racine.Simon@Gatineau.Ca

Comité de toponymie de la Ville de Gatineau
Tél. : 819 243-2345, poste 2120
Téléc. : 819 243-2399
prenezplace@gatineau.ca

Conseillers municipaux:

Angers.Luc@Gatineau.Ca;
Boucher.Yvon@Gatineau.Ca;
Bureau.Marc@Gatineau.Ca;
Cote.Richard@Gatineau.Ca;
Desjardins.Aurele@Gatineau.Ca;
DeSylva.Joseph@Gatineau.Ca;
Houle.Jocelyne@Gatineau.Ca;
Laferriere.Denise@Gatineau.Ca;
Laframboise.Andre@Gatineau.Ca;
Martin.Patrice@Gatineau.Ca;
Montreuil.Luc@Gatineau.Ca;
Philion.Pierre@Gatineau.Ca;
Pilon.Alain@Gatineau.Ca;
Poirier.Louise@Gatineau.Ca;
Racine.Simon@Gatineau.Ca;
Riel.Alain@Gatineau.Ca;
Tasse.Denis@Gatineau.Ca;
Therien.Frank@Gatineau.Ca

(Le 19 janvier 2007)

Participez à la discussion en laissant un commentaire...