BANNIÈRES ANGLAISES

68 % des Québécois n’aiment pas les bannières anglophones

Article de Mario Girard de La Presse du dimanche 21 janvier 2007

Les noms de Best Buy, Future Shop ou Krispy Kreme Doughnuts ne sont pas familiers aux yeux d’une majorité de Québécois. En effet, 68 % d’entre eux n’apprécient pas la présence des enseignes de langue anglaise. Ces résultats paraissent au moment même où un mouvement montréalais s’organise afin de raviver la francisation de l’affichage dans la métropole.

Un sondage SOM-La Presse jette la lumière sur le débat qui fait (à nouveau) rage au sujet de l’affichage commercial et qui trouve écho dans une recrudescence de plaintes de la part de citoyens. Près de la moitié des personnes sondées (49,6 %) ont récemment remarqué une augmentation de bannières anglophones dans leur environnement.

Pour plus de renseignements : http://www.cyberpresse.ca/article/20070121/
CPACTUALITES/701210625/5032/CPACTUALITES