ANGLOMANIE

Récemment, je vous parlais de ce concessionnaire OPEL de la ville de Rennes dont un véhicule de démonstration du nouveau modèle CORSA portait sur la carrosserie, en très gros caractères, la mention "Come on !" (il s’agit, semble-t-il, d’un slogan publicitaire utilisé à l’échelon national – et sans doute européen – pour la promotion de cette automobile).

Restons dans la capitale de la Bretagne et dans le secteur automobile, celui d’une école de conduite cette fois (voir en pièce jointe). Pas n’importe laquelle, cette école, puisqu’elle est dite "citoyenne". D’où le nom dont elle est affublée : "City’Zen". Une double allusion, d’une part au mot "zen", emprunté au japonais et au mandarin, qui signifie en français un état de tranquillité; d’autre part au "citizen" anglais, mais qui s’écrit avec un i et non pas un y. On se creuse la cervelle, dans les milieux commerciaux, chez les "créatifs" (de très jeunes gens en général). Et les auteurs de la formule, certainement fiers de leur précieuse trouvaille, en ont fait une marque commerciale protégée.

Dans son fameux "Parlez-vous franglais ?", René Etiemble disait de la publicité : "elle pourrit et s’efforce de détruire la langue française". Pas seulement, à la réflexion elle ne pourrit pas moins la langue anglaise.

Jean-Pierre Busnel
jpabusnel@wanadoo.fr

(Le 7 février 2007)

Participez à la discussion en laissant un commentaire...