La ferme Moore English!

« Nous ne sommes pas des pleutres? »

Une autre cochonnerie fédérale, ici la CCN

« La séance, présentée d’abord en anglais puis traduite en français, visait à expliquer aux citoyens du secteur qu’elles sont les intentions des promoteurs avec ce projet, dont plusieurs détails restent à régler. Visiblement, la présentation dans la langue de Shakespeare en premier lieu a plutôt été un irritant pour plusieurs qui ont pu s’exprimer à la fin de la présentation. » (Le Droit)

Les langues officielles à la Ferme Moore; une présentation d’abord dans une et ensuite une traduction pour l’autre.

Que dirait le Commissaires aux langues officielles?

Pour moi, la CCN a dépassé la mesure. À mon point de vue, c’est irrespectueux.

Elle qui se targue de promouvoir les langues officielles. Exemple : Elle a déjà obligé l’ancien locataire de la ferme Moore a traduire un texte pour une séance de poésie.

Comment les résidants du quartier réagiront au changement de zonage nécessaire.

Cela va constituer une véritable prise en charge par les gens du milieu.

Nous ne sommes pas des pleutres?

Adresse utile : info@ncc-ccn.ca

Pierre R. Gascon, LL.L
Gatineau

À ce sujet : https://www.ledroit.com/2022/04/10/le-projet-de-la-ferme-moore-rien-de-coule-dans-le-beton-38aadc62bc76b269f33c9ac7f795b954

Participez à la discussion en laissant un commentaire...