Granby, une ville qui se ridiculise à la face de tout le Québec!

Le message des élus de la ville est donc que si vous voulez paraître accueillant pour les immigrants, il faut afficher en anglais.

À la suite d’un court séjour dans la ville de Granby, j’ai été sous le choc de voir que tous les panneaux d’arrêt sont en anglais, soit le mot « STOP ». En effectuant quelques recherches, j’ai lu que la ville se donne le droit d’avoir ces panneaux en anglais en se référant à une décision du gouvernement du Québec de 1992 qui a modifié le règlement sur la signalisation routière de façon à permettre que les panneaux de signalisation arrêt ou stop indiquent l’obligation de s’arrêter à une intersection.

Je n’ai pas à vous convaincre de l’importance de tout faire afin de propager l’impression que le français est la langue commune. J’ai trouvé une réponse du dernier maire de la ville de Granby, M. Pascal Bonin, à ce sujet: « la Ville est excessivement accueillante, en témoignent les 118 nationalités qui y sont représentées ». « Le stop a été francisé, il fait son travail et il va rester là ».

Le message des élus de la ville est donc que si vous voulez paraître accueillant pour les immigrants, il faut afficher en anglais.

Il y a un risque réel du voir un effet d’entraînement et que d’autres villes et villages « accueillantes » décident de changer les panneaux ARRÊT pour STOP.

Avec l’approche de la campagne électorale au Québec, le moment serait opportun pour demander au gouvernement actuel et aux partis d’opposition de prendre position afin de modifier le règlement sur la signalisation pour ne permettre que le panneau « ARRÊT ».

Je trouve la situation encore plus désolante que dans l’ouest de Montréal. Granby est une ville où le français est la langue maternelle de près de 94 % de sa population. Il n’y a que 2,5 % d’anglophones…

Je vous remercie d’avance pour vos démarches.

Adresse utile : infos@granby.ca

Yanick Godbout

1 commentaire

  1. À ville-Mont-Royal, ce sont des panneaux STOP que l’on voit et non ARRÊT.

Participez à la discussion en laissant un commentaire...