Faudra-t-il qualifier le CISSSO d’indécrottable !

Et dire que le gouvernement exige un rôle « exemplaire » !

Hier je me suis rendu au centre de prélèvement rue La Gappe à Gatineau et j’ai été très étonné de constater que le papier remis par le CISSO sur lequel était inscrit mon numéro était UNIQUEMENT EN ANGLAIS. (Voir photo ci-joint).

Même s’il ne s’agit que d’un petit bout de papier, je m’étonne que le gouvernement, qui doit défendre notre langue puisse permettre que ses propres organismes la bafouent. Est-ce parce qu’on est en Outaouais, où la situation est à mon avis pire qu’à Montréal? J’espère que non.

Si nous laissons passer ce genre d’incident, ne nous étonnons pas qu’à terme, notre langue disparaisse.
Merci de bien vouloir signaler cet état de fait au gouvernement.

Adresses utiles : relationaveclacommunauteagence07@ssss.gouv.qc.ca; Mathieu.Lacombe.PAPI@assnat.qc.ca; plaintes@oqlf.gouv.qc.ca

Participez à la discussion en laissant un commentaire...