Le CERMF souhaite la bienvenue en Guyane aux Cubains bloqués au Suriname.

Guyane françaiseLe dixième septentrional et habitable de la Guyane souffre de son sous-peuplement (densité dix fois inférieure à celle de la Martinique, entre autres). Le peuplement de ce territoire doit toutefois se faire à travers un rééquilibrage des sources de l’immigration internationale. Et la Guyane est très méconnue en Amérique hispanique (seul 1 réfugié vénézuélien sur 10 000 environ a choisi la Guyane, soit env. 500 sur 5 millions ! Un terrible gâchis…).

Communiqué de presse du 09/12/2020  (la version en espagnol est disponible sur notre site)

Le CERMF souhaite la bienvenue en Guyane aux Cubains bloqués au Suriname.

Face à la grave crise économique sévissant à Cuba et au Suriname, le Cermf appelle les autorités guyanaises à faciliter l’arrivée et l’intégration de nos frères latins de Cuba se trouvant actuellement au Suriname, près de la frontière avec le Guyana, et souhaitant se rendre aux États-Unis.

Compte tenu de l’extrême dangerosité de la route terrestre menant vers l’Amérique du Nord, qui pourrait entraîner la mort de bon nombre de ces migrants, le Cermf estime que la Guyane voisine s’honorerait d’offrir une alternative sûre et latine à nos frères cubains. Ceux-ci pourraient ainsi rejoindre les nombreuses communautés étrangères résidant en Guyane, et contribuer à leur tour au développement de ce département français d’outre-mer, territoire le plus riche d’Amérique du Sud.

Ilyes Zouari
Président du CERMF (Centre d’étude et de réflexion sur le monde francophone)
www.cermf.org
info@cermf.org
https://www.14ymedio.com/internacional/Guyana-mantiene-frontera-atrapados-Surinam_0_3003899586.html

Participez à la discussion en laissant un commentaire...