Honte à RDS et à ses décideurs rampants et porteurs d’eau

RDS à quatre pattes!

Voici la copie d’un courriel que je viens d’envoyer au réseau de télé RDS : «J’ai récemment attrapé la diffusion d’un épisode de l’émission «Table d’hôte» où quatre anciens capitaines du Canadien de Montréal étaient invités.
Or, à mon plus grand dégoût, j’ai constaté que ledit épisode était entièrement présenté en anglais même si trois des cinq participants (incluant l’animateur) étaient des francophones.

Quel colonisé a pensé que c’était une idée intelligente en 2020 que de forcer des Québécois francophones à se parler anglais entre eux? RDS était trop chiche pour fournir une traduction simultanée aux unilingues bornés Kirk Muller et Saku Koivu? Pourquoi la direction de RDS s’est-elle mise à quatre pattes et a proposé un humiliant compromis linguistique pour deux étroits d’esprit qui n’ont jamais daigné apprendre deux mots de français en 20 ans de vie au Québec?

Honte à RDS et à ses décideurs rampants et porteurs d’eau qui vivent encore dans les années 50.»

François Perreault

6 commentaires

  1. Vrai que cette décision était honteuse. Mais à la vérité, il ne faut pas s’en étonner. RDS et TVA-Sports parlent une langue qui n’a pas d’origine. L’anglais est à égalité avec le français. Mais les gens du sport, la majorité, parlent une langue vernaculaire. Au fil des ans, j’ai ‘récolté’ plus de 700 fautes commises contre notre langue par les animateurs de sport à TVA ainsi que leurs ‘experts’. Il suffit d’avoir été un ex-athlète de hockey pour être rapidement admis au titre de commentateur-analyste. Ce qui fait plus mal à l’oreille, ce sont les fautes de grammaire et de syntaxe commises par les descripteurs et commentateurs de service. EUX, n’ont pas d’excuses. 90% de ces têtes d’affiche ne se sont jamais améliorées dans leur respect de notre langue depuis leurs débuts. Exception; Pierre Houde -. Les mêmes fautes reviennent à la pelletée chaque jour. Le hockey est le plus coupable de cet affront fait à notre langue. Mais le football et le baseball ont aussi leurs moments effrontés envers notre langue. Et les patrons s’en fichent. Triste réalité. – Petit ajout si vous me le permettez. Lorsqu’Alain Crête anime la Soirée du hockey en studio, il respecte sa langue à 85%. Mais dès qu’il devient un invité à 5 à 7, il oublie la français. Il parle alors une langue fourrée de fautes impardonnables doublée d’une diction de débutant. Venant d’un homme de son expérience et de son âge, honteux, rien de moins. Mais RDS ferme les yeux. Si les cotes d’écoute sont bonnes, au diable le français. Faut parler la langue de la majorité. Voilà où nous en sommes chers amis.
    Pierre

  2. RDS un réseau de colonisés sans doute des multiculturalistes fédéralistes a genoux ! Oui honte a eux et a ce poste et a ses dirigeants…je demande des excuses publiques

  3. Honte à RDS pourtant un posé de sport au QUÉBEC

  4. Ça ne se peut pas. Merci de vous en occuper. Je n’écoute pas ce genre d’émissions.. Oui il y a des guerres à faire.

  5. Comment est-ce possible un tel abaissement encore en 2020? Sommes-nous, en effet si minus que ça même envers soi? A qui nous sentons-nous si obligés de plaire ? Verrons-nous un jour notre peuple se respecter et se tenir inconditionnellement debout!

  6. Bien dit Monsieur félicitations….

Participez à la discussion en laissant un commentaire...