De nouvelles politiques linguistiques musclées et transversales s’imposent au Québec!

Le fondateur et président honoraire de l’ASULF, Robert Auclair, en suggère « quelques-unes ». À vous d’en suggérer d’autres

ASSOCIATION POUR LE SOUTIEN ET L’USAGE
DE LA LANGUE FRANÇAISE
Personne morale constituée en 1986 sous le nom de Association des usagers de la langue
française, en vertu de la IIIe partie de la Loi sur les compagnies (chap. C-38)
Fondateur et président honoraire : Robert Auclair

Québec, le 15 septembre 2020

Monsieur Simon JOLIN-BARRETTE
Ministre responsable de la langue française
Cabinet du ministre
Édifice Pamphile-Le May
1035, rue des Parlementaires
1er étage, bureau 1.39
Québec G1A 1A4

Objet : Charte de la langue française

Monsieur le Ministre,

Selon Le Devoir du 14 septembre 2020, vous avez consulté l’éminent et incontournable Guy Rocher, l’un de nos membres distingués, dans le dossier ci-dessus. Excellente idée! Entre autres, je vous invite à :

  • mettre en vigueur immédiatement l’article 1er du Projet de loi no 104 (2002, ch. 28) modifiant l’art. 16 de la Charte de la langue française concernant les communications du gouvernement,
  • limiter l’accès au cégep anglais aux seuls anglophones,
  • appliquer la Charte aux entreprises de 11 à 49 salariés,
  • appliquer la Charte aux entreprises relevant du gouvernement fédéral au Québec.

 

Voilà, pour commencer. Puis-je vous féliciter… à l’avance !

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, mes salutations très distinguées.


Robert AUCLAIR

RA/ac
c.c. aux membres


5000, boul. des Gradins, bur. 125
Québec, G2J 1N3
418 654-1649 asulfasulf@gmail.com

 

Participez à la discussion en laissant un commentaire...