Association des libraires du Québec

Ou du vide intellectuel mortifère de notre temps

Association des libraires du Québec 2020 - LogoMademoiselle Katherine Fafard et monsieur Éric Simard,
respectivement directrice et président de l’Association des libraires du Québec (ALQ)
via : https://www.alq.qc.ca/a-propos/nous-joindre/

– cc (entre autres destinataires) : Union des Écrivain/es du Québec, monsieur François Legault, Premier ministre du Québec ainsi que l’ANEL

Objet : Association des libraires du Québec.
Ou du vide mortifère intellectuel de notre temps 

Réf. : www.ledevoir.com/lire/590686/legault-l-association-des-libraires-du-quebec-reculehttps://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1753388/lectures-premier-ministre-quebec-mathieu-bock-cote-alqwww.journaldemontreal.com/2020/11/29/francois-legault-partiellement-censure-par-lassociation-des-libraires

À l’instar de mademoiselle France-Isabelle Langlois, directrice d’Amnistie Internationale – chapitre Québec, qui se verrait de même largement justifiée d’emprunter cette voie d’accotement, quand on ne possède pas le jugement, la culture et l’envergure intellectuelle pour diriger une « institution » de la nature de l’Association des libraires du Québec, on fait autre chose de son temps. Et de sa vie professionnelle.

Et ainsi on évite d’étaler à tous vents et son ignorance et son aveuglement idéologique – perméables, alors lestés de l’absence du plus élémentaire esprit critique, à toutes les modes du jour devenant, d’un simple claquement de doigts sur réseaux (a)sociaux, dogmes de notre temps sous la gigantesque puissance de l’irréflexion.

Le vide pèse lourd, très lourd, en matière d’intelligence.

Votre geste, bien que « réparé » depuis, mademoiselle Fafard (ce dont je vous suis reconnaissant, il est vrai), aura été rien moins que révoltant.

Ce sont là des manières indignes d’une société éduquée, informée, évoluée et authentiquement démocratique.

Jean-Luc Gouin
PhD, et auteur dont le maître-concept de ses travaux – de tous ses travaux, académiques ou, plus prosaïquement, citoyens – se nomme Liberté
Capitale nationale, ce 30 novembre 2020

1 commentaire

  1. Effectivement, il s’agit bien ici d’une faute par défaut, comme quoi des personnes occupent des postes clés, malgré leur immaturité intellectuelle. Vraiment désolant.

Participez à la discussion en laissant un commentaire...