Une langue à vau-l’eau même au Devoir ?

Référence : www.ledevoir.com/societe/sante/548760/scanner-ce-qu-on-mange

Je ne m’explique pas cette propension, au Devoir, à utiliser l’anglicisme scanner. 

Pour désigner tout simplement un acte de numérisation (convertir / traduire une information analogique en caractères numériques).

SVP, gens du Devoir, respectez la langue qui est la nôtre.

Jean-Luc Gouin
Capitale nationale, 28 février 2019

1 commentaire

  1. Où est le code d’éthique des diffuseurs? Je remarque que téléQuébec aussi se laisse aller!

Les commentaires sont fermés pour cet article.