LOBLAW, je suis outré…

Intolérable manque de respect pour votre clientèle d’expression française, les Québécois(es) en particulier.

Bonjour gens de LOBLAW / PROVIGO / MAXI …

customercare@loblaws.ca
provigo@e.provigo.ca

« Pour en savoir plus », écrivez-vous ci-contre (« Du 24 au 27 janvier 2019 »), dans un courriel que vous m’acheminiez à l’instant.

Or vous me renvoyez à une page en anglais !

—> https://loblaw.force.com/PCoptimumsupport/s/topic/0TO2M000000BNDOWA4/pc-optimum-points-days?language=en_US&utm_term=na&bceml=bGVwZXJlZ3JpbkB5YWhvby5jYQ%3D%3D&utm_campaign=P01_01182019_wk04-wkly-prov-enfr-FRIDAY&utm_medium=LD_em&mi_ecmp=P01_01182019_wk04-wkly-prov-enfr-FRIDAY&utm_source=sfmc&utm_content=na_na_na_na_na

Et sur laquelle, au surplus, vous prenez bien garde de proposer un quelconque lien vers des pages numériques en français. Comme s’il était impensable pour Loblaw que sa clientèle d’expression anglaise puisse songer un seul instant que Loblaw osât… à l’occasion s’adresser à ces « pestiférés » parlant le français (alors que sur vos sites français les liens vers les site anglais correspondants sont toujours, toujours bien en vue…).

EXTRAORDINAIRE MÉPRIS DE LOBLAW / PROVIGO / MAXI / PHARMAPRIX… ET AL. POUR LA LANGUE FRANÇAISE – LANGUE OFFICIELLE DU QUÉBEC (ET L’UNE DES DEUX LANGUES OFFICIELLES DU CANADA, QUI PLUS EST).

LOBLAW, Je suis outré par cet intolérable manque de respect pour votre clientèle d’expression française, les Québécois(es) en particulier.

Jean-Luc Gouin,
Québec – Capitale nationale, le 18 janvier 2019


Le 18 janv. 2019 à 09:51, Provigo <provigo@e.provigo.ca> a écrit :

Les Jours de points PC Optimum s’en viennent!
Pour voir ce courriel sous forme de page Web,cliquez ici.

1 commentaire

  1. M. Jean-Luc Gouin,
    Je suis tout à fait d’accord avec vos récriminations envers cette bannière ontarienne qui n’a que le mépris du conquérant qui perdure dans leur conscient-inconscient. Pour eux, le français c’est un embarras, et ils comptent sur la nonchalance des Québécois, envers leur propre langue. Pour ma part, j’évite le plus possible les entreprises étrangères pour garder les profits dans les entreprises québécoises au Québec…

Les commentaires sont fermés pour cet article.