Le délire anglomane français de plus en plus sous attaque

France - "Ma French Bank", "Orange Truck", "Izi by EDF"... le marketing globish ringard des marques et même de l'État

« …dans cette course au dépouillement linguistique, le pays vient de franchir une nouvelle étape : les services publics et les sociétés détenues par l’État se mettent aussi aux anglicismes. Et pas avec le dos de la cuillère. « Soutenus par les deniers de la République, ils devraient résister à cette hégémonie lexicale ; mais non, ils abdiquent et en rajoutent », s’insurge Mickaël Vallet, le maire de Marennes (Charente-Maritime). » La suite : https://www.marianne.net/societe/ma-french-bank-orange-truck-izi-edf-le-marketing-globish-ringard-des-marques-et-meme-de-l

Note d’Impératif français :
Bravo M. Vallet! À quand un mouvement planétaire contre le saccage de l’environnement culturel par son anglicisation et américanisation? Des politiciens (ou écrivains, artistes, décideurs, gestionnaires), la démocratie culturelle mondiale en veut beaucoup plus! Qui sera le suivant?

1 commentaire

  1. Une recommandation aux jeunes français qui émigrent de plus en plus au Québec : laissez là-bas les anglicismes appris souvent par pur snobisme social linguistique afin de ne pas en rajouter à ceux qui résultent du contexte anglophone dans lequel nous nous débattons pour sauvegarder notre langue .
    Ce n’est pas une exhortation à ne pas apprendre l’anglais mais à savoir l’utiliser à bon escient. Merci beaucoup

Participez à la discussion en laissant un commentaire...