La Coupe Mémorial fut remise 98% en anglais seulement!

Des excuses s’imposent! Cela est vraiment dégueulasse et n'a pas d'allure. C'est un manque de savoir-vivre de la part de la LCH de se présenter en anglais sur la patinoire pour remettre le trophée aux champions de Rouyn-Noranda.

À : M. Gilles Courteau, Commissaire de la Ligne de hockey junior majeur du Québec

ggonthier@lhjmq.qc.ca, admin@huskies.qc.ca; pdaoust@lhjmq.qc.ca

Tout d’abord, mes sincères félicitations pour l’excellente prestation…

J’ai vu du beau hockey. Je donne la note parfaite A+ ou 100% au hockey que j’ai vu sur la patinoire.

Par contre, j’ai vu autre chose sur la patinoire, après le hockey.

Et j’espère que la LHJMQ est en beau ciseau de voir comment la Coupe Mémorial fut remise 98% en anglais seulement! C’est totalement inacceptable de la part de la Ligne canadienne de hockey (LCH).

La LHJMQ doit faire immédiatement des représentations bien senties aux organisateurs du tournoi de la Coupe Mémorial. Ceci ne doit plus JAMAIS se reproduire.

  • Les organisateurs savaient quelles équipes disputeraient la finale. Il n’y aucune excuse valable. Aucune raison valable. Les organisateurs savaient depuis longtemps d’avance. C’était prévisible.
  • Cela envoie une contre-image à la fierté que vous voulez insérer dans les jeunes.
  • Il y a toutes sortes de solutions qui auraient pu éviter la désastreuse cérémonie 98% unilingue que nous avons vue.
  • Cela aurait été super facile d’envoyer deux personnes sur la patinoire et se passer le micro pour s’assurer d’alterner l’anglais et le français. Ou de préparer des fiches en carton avec quelques mots, quelques phrases, à lire en français. Plusieurs solutions et scénarios étaient tout à fait possibles.
  • C’est une façon honteuse de traiter des champions sur la patinoire. Des champions qui ont tout donné méritent d’être RESPECTÉS et cela passe par le respect de la langue française.

Franchement, là, j’espère qu’en tant que ligue majeure du Québec, que la LHJMQ ne se laissera pas faire et demandera des excuses au nom de toute la Ligue, au nom des finalistes, au nom des champions et nom des partisans traités en seconde classe par une cérémonie officielle quasi-unilingue indigne du sacrifice des soldats canadiens et indigne de la Coupe Mémorial. C’est honteux.

J’espère que la LHJMQ fera savoir à la Ligue canadienne de hockey qu’elle va refuser de participer aux futurs tournois de la Coupe Mémorial si la LCH ne garantit pas une cérémonie officielle bilingue de remise de la Coupe Mémorial. GARANTIE. Il devrait y avoir une clause de garantie sinon la LHJMQ devrait cesser d’envoyer ses équipes.

Cela est vraiment dégueulasse et n’a pas d’allure. C’est un manque de savoir-vivre de la part de la LCH de se présenter en anglais sur la patinoire pour remettre le trophée aux champions de Rouyn-Noranda. Ce n’est pas acceptable. La LHJMQ doit le signifier rapidement et clairement, pour que cela n’arrive plus jamais. Qu’il y ait une équipe finaliste de la LHJMQ ou non, cela ne change rien. Les cérémonies devraient être toujours bilingues pour tenir compte de la LHJMQ en tant que ligue participante ainsi que tenir compte de tous les partisans de hockey francophones et francophiles à travers le Canada, au niveau de la LCH. Une cérémonie bilingue, ce n’est pas trop demander!

Merci,

Gilles Marleau
gillesmarleauis@rogers.com

Soyons réalistes.

Faisons tout ce qui est possible!