Compte de taxes scolaires « in English »!

Ce genre « d’erreur » impardonnable n’existerait pas si les comptes de taxes n’étaient émis que dans la langue nationale du Québec, le français!

Il y a quelque temps, j’ai reçu mon compte de taxe scolaire et l’ai mis de côté pour le ressortir près de la date d’échéance pour son paiement sans trop le regarder. Lorsque je l’ai ressorti aujourd’hui afin d’acquitter la taxe scolaire avant le 4 septembre prochain, j’ai été surpris de constater que j’ai reçu mon compte de taxe en anglais…

Or, j’ai toujours reçu mon compte de taxe scolaire en français de la Commission scolaire des Portages-de-l’Outaouais (CSPO) depuis que j’ai acheté ma maison à Aylmer en 2013. Je n’ai jamais demandé à être servi en anglais. Que s’est-il passé au juste pour qu’une commission scolaire francophone au Québec me serve soudainement en anglais? Je croyais que le français, vu son statut de seule langue officielle au Québec, devait être utilisé à moins d’une demande expresse d’un contribuable à être servi en anglais. Je ne représente certainement pas un cas isolé. Combien d’autres contribuables sont dans la même situation que moi? Qu’en est-il du respect du français par la CSPO comme seule langue officielle au Québec?  En agissant ainsi, la CSPO désavoue elle-même sa propre mission et contribue, comme bien d’autres entreprises et organisations, à marginaliser l’utilisation du français au Québec et, par le fait même, à en précariser le statut.

Amèrement vôtre,

Charles Vinet

NDLR – Bien que l’éducation soit un domaine de compétence exclusive québécoise, cette même commission scolaire fait flotter devant ses écoles le drapeau canadien!

1 commentaire

  1. Est-ce vraiment une erreur? L’anglicisation du Québec se fait de plus en plus agressive. Je le constate tous les jours. J’espère que ce monsieur n’a pas payé son compte de taxes scolaires en anglais et qu’il a exigé d’en recevoir un en français. Il faut cesser de se plaindre et agir. Il faut exiger.

Participez à la discussion en laissant un commentaire...