CHRISTINE ST-PIERRE ET LA LOI 101

Madame la ministre de la Culture et des Communications,
ministre@mcccf.gouv.qc.ca

Si le Québec étendait la loi 101 à toutes les entreprises, cela n’obligera en rien le gouvernement d’embaucher plus de fonctionnaires pour en contrôler l’application. Personnellement, je respecte les lois que le gouvernement modifie et je crois sincèrement que vous n’embauchez pas plus de fonctionnaires pour vérifier à chaque fois que vous changez ou étendez une loi.

Déclarer que d’étendre la loi 101 à toutes les entreprises obligerait le gouvernement à embaucher plus de ressources ne m’apparait pas réaliste. Ce que l’on vise par une telle loi, c’est de renforcer la présence du français à Montréal.

Votez votre loi et donnez la chance aux entreprises de se conformer à une nouvelle loi 101 élargie, et permettez à la population de voir par elle-même, comment se comporte l’ensemble des entreprises de 0 à 50 employés. Si cela ne fonctionne pas bien, vous aurez toujours le loisir d’intervenir, mais seulement là où la loi ne serait pas respectée, chez une minorité de gens. Ne partez pas du principe que les entreprises ne feront rien pour respecter la loi 101 élargie. Faites confiance aux gens qui choissent de vivre au Québec, ils iront vers le français, si nous leur indiquons ce que l’on attend d’eux.

Merci, madame la ministre de la Culture et des Communications de votre délicate attention.

André Mainguy
Longueuil
anmainguy@videotron.ca

c .c. Pierre Curzi, député de Borduas, pcurzi-bord@assnat.qc.ca

Participez à la discussion en laissant un commentaire...