ON HER MAJESTY’S SERVICE!

La presse québécoise : On her Majesty’s Service !

RéférenceSOVIÉTISATION DE L’INFORMATION

Je tiens tout simplement à exprimer mon accord le plus total avec le propos
de ce monsieur.

Avec des groupes comme Gesca et Radio-Canada, voire Quebecor
en effet, l’information réfléchie, intellectuellement honnête et objective est
devenue une vue de l’esprit en sol québécois. Ou peu s’en faut.

(J’exagère à peine)

Même Télé-Québec, il faut bien le dire (en dépit de belles séries de
qualité comme Simone et Chartrand, Une histoire de famille et
Pure Laine
), se laisse prendre aux filets de la grosse P(a)resse
of Mount Treal
(sinon à l’insignifiance du Droit of Ottawa et autres
Tribune de Sherbrooke).

Ce qui d’ailleurs n’est pas sans réjouir, on s’en doute un peu, le bon gérant
de succursale (canadienne) qui nous fait office de premier ministre.

Tout ceci augure mal, très mal, pour la démocratie. Chaque jour un peu plus
fossilisée par tous les André Pratte de service.

Mais au service de qui ? demandera-t-on, faussement étonné : On her
Majesty’s Service, of course !

Mathilde François

Auteuil, Québec

MathildeFrancois@sympatico.ca

Note : Hélas, il est vrai, cette provincialisation tous azimuts
de la nation québécoise (de Gesca à Radio-Canada) se décline
désormais (M. Gélinas vise juste) chez la Quebecor des enfants de feu
Pierre Péladeau, et ce jusque dans le détail, comme on le constate pas plus tard
qu’à l’instant même sur leur site d’informations en continu (www.canoe.qc.ca/infos/aujourdhui/)
: «

30 ans de carrière
·

Angèle Dubeau lance Solo
. La grande violoniste canadienne célèbre
ses 30 ans de carrière… ». Bref, Gesca, Quebecor ou
Radio-Canada
: du pareil au même dans l’entonnoir de l’orientation
systématique de l’opinion publique québécoise. So, all Canadians we are.
Angèle Dubeau too !

(Le 11 février 2007)

Participez à la discussion en laissant un commentaire...