SANTÉ CANADA

Votre réponse ci-dessous est inacceptable. Ceci n’est pas du français (du
francias, comme vous l’écrivez), c’est du sabir.

Pourriez-vous me traduire :  »Nous examinerons le fixer »? Je n’y comprends
rien.

Salutations distinguées

Louis Labrecque

—– Original Message —–
de FNIHB-DGSPNI@hc-sc.gc.ca

Merci de votre lettre. Le graphique a été placé en 2000 et n’a pas été fourni
en francias. Nous examinerons le fixer.

Merci encore.

(Le 16 mars 2005)