LE FRANGLISH DE TOYOTA BELGIQUE

M . Jean Van der hasselt
Directeur du management
Toyota Belgique

En tant qu’utilisateur depuis de nombreuses années de véhicules Toyota, je
reçois le magazine « today tomorrow »

J ’aimerais vous faire part de mon profond agacement à la lecture de cette
publication dans laquelle s’accumulent les termes anglais (à commencer par le
titre) : « quality days, quality deals, selected by Toyota, full service plan
etc..).

Trop is tee vel(zuviel) ! Le néerlandais, le français et l’allemand sont
encore- jusqu’à nouvel ordre !- les langues officielles de la Belgique.

Allons cessons de polluer notre langue par des mots ou expressions
anglo-américaines !

En quoi le titre de « managing director » par lequel vous signez votre lettre
vous semble-t-il plus adéquat que : directeur du management ? L’emploi d’une
langue étrangère vous donne-t-il l’impression d’une plus grande puissance comme
ces médecins du 18 ème siècle qui s’exprimaient dans un jargon issu du latin
devant leurs patients ébahis ?

Un telle pollution linguistique contribue à détruire peu à peu nos identités
culturelles au profit d’un impérialisme anglo-américain.

En tant que consommateur, j’estime avoir le droit en lisant les publications
de Toyota d’être informé dans ma langue.

J’espère qu’à l’avenir Toyota fera en sorte de respecter ses clients en ne
leur imposant pas un franglish des plus grotesque.

Jean-Claude THUMERELLE
WARNETON
jcthum@tiscali.be

(Le 25 mars 2005)

Participez à la discussion en laissant un commentaire...