Prix Impératif français 2015-2016

Prix d'excellence Impératif français

Prix Impératif français 2016 - Photo du Droit

Crédit : Martin Roy, LeDroit : Le président d’Impératif français, Jean-Paul Perreault, entouré des co-récipiendaires du Prix Impératif français, Pierre Demers et Steven Guilbeault.


 

Pour célébrer le 41e anniversaire d’Impératif français, la Journée internationale de la francophonie et la Francofête, nous avons le plaisir de décerner le prestigieux prix Impératif français 2016 aux lauréats suivants :

Prix Impératif français 2016 - Photo Pierre DemersAu physicien de renommée internationale, M. Pierre Demers en reconnaissance de son engagement exceptionnel pour l’avancement de la recherche scientifique en français. M. Demers s’est particulièrement illustré dans La Ligue internationale des scientifiques pour l’usage de la langue française. Il est devenu au fil des ans, un véritable apôtre de la francisation de la science.

La carrière de M. Demers a été marquée par les grands moments de l’histoire du 20e siècle. Né en 1914, il fait ses études du premier cycle à la Faculté des sciences de l’Université de Montréal où il obtient des licences en physique et en mathématiques et une maîtrise en chimie. Il part pour l’Europe et après avoir obtenu le titre d’agrégé de l’Université de France, il entre au service du Collège de France, en sciences nucléaires. De retour au Canada en 1940, il devient professeur de physique à l’Université de Montréal et publie de nombreux ouvrages scientifiques.

Aujourd’hui, malgré son âge, il s’implique toujours et de façon importante dans les publications de LISULF. Chaque jour, il passe plusieurs heures à lire l’actualité et à suivre les débats sur l’avenir du Québec.

Le Québec peut être fier de compter parmi ses citoyens un physicien du calibre de M. Demers qui s’est donné pour mission de promouvoir avec tant de ferveur le français dans les écrits scientifiques. Modèle à suivre pour l’avancement de la science, il met en valeur notre savoir, notre langue et notre culture.

Prix Impératif français - Photo Steven GuilbeaultLe Prix Impératif français est également remis à l’écologiste, M. Steven Guilbeault, en reconnaissance de son engagement profond à promouvoir un développement équitable, durable tout en en contribuant à l’essor de notre langue et notre culture.

ÉquiterreM. Guilbeault a un parcours des plus impressionnants. Après ses études en sciences politiques, il fonde en 1994 avec d’autres, l’organisme non gouvernemental Équiterre dont la mission est de contribuer à bâtir un mouvement citoyen en prônant des choix individuels et collectifs qui sont à la fois écologiques et équitables.

En 1997, il se joint à Greenpeace et devient porte-parole québécois et responsable du dossier des changements climatiques, poste qu’il occupera pendant dix ans. M. Guilbeault est de plus en plus sollicité pour donner des conférences un peu partout au Québec mais aussi à l’étranger. Il participe à la plupart des rencontres internationales des Nations Unies sur les changements climatiques. Les événements auxquels il assiste lui permettent de tisser des liens avec d’autres écologistes au Canada et dans le monde entier et d’échanger leur point de vue sur les divers enjeux environnementaux et les moyens à prendre pour développer la conscience individuelle et collective.

En juin 2007, il se joint aux membres d’Équiterre qui se penchent sur la question des changements climatiques. Steven Guilbeault se dit « optimiste réaliste » quant à l’avenir de la planète et de la francophonie. Selon lui, le temps presse; il faut agir et concrètement maintenant. Son objectif est clair. Ce que nous devons faire c’est : « Changer le monde, un geste à la fois. »