Prix Citron 2015

Impératif français décerne son célèbre prix Citron, pour l’année 2014-2015, aux « lauréats » suivants :

VOLET INTERNATIONAL

Rob Nicholson Le gouvernement canadien conservateur qui projette, à l’échelle internationale, l’image d’un pays anglophone niant sa francophonie, notamment par la nomination récente d’un ministre aux Affaires étrangères, Rob Nicholson, incapable de parler français.
Google 2015 - image dégradante du Québec Google qui a contribué à salir l’image du Québec en affichant, bien en vue, dans ses pages une photo dégradante du Québec.

 

VOLET CANADIEN

Steven Harper Le gouvernement conservateur pour son saccage systématique du réseau français de Radio-Canada, média public essentiel à la démocratie, au droit à l’information, à la francophonie…
Graham Fraser Graham Fraser, Commissaire aux langues officielles, qui, malgré le recul du français  partout au Canada, veut en accélérer le rythme, de surcroît au Québec, par l’ouverture d’un « bureau aux affaires anglophones ».

 

VOLET NATIONAL

Philippe Couillard Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, qui cache, sur la scène internationale, la personnalité et l’identité du Québec en refusant de parler français à l’étranger.
Trans Canada TransCanada et Énergie Est qui adoptent un comportement pollueur et prédateur en refusant de rédiger et de publier en français tous leurs documents publics ainsi que la Cour fédérale pour son rejet d’une demande d’injonction visant à sauvegarder les droits fondamentaux des francophones dans des dossiers environnementaux d’une importance capitale.
François Blais Le gouvernement du Québec et son ministre de l’Éducation pour son programme d’anglicisation et d’acculturation intensives des enfants du Québec par l’enseignement « exclusif » de l’anglais en 6e année.
groenland Les groupes musicaux québécois ou francophones qui refusent de créer et de chanter en français.

 

VOLET HORS QUÉBEC

Kathleen Wynne Le gouvernement de l’Ontario qui refuse toujours de reconnaître un statut officiel au français dans la ville qui héberge la capitale fédérale du Canada, Ottawa.
Jim Watson La Ville d’Ottawa, capitale fédérale, qui, fière de son suprémacisme anglophone, pratique l’exclusion du français en publiant son budget uniquement en anglais.

 

VOLET OUTAOUAIS

Ville de Gatineau La Ville de Gatineau qui, par ses pratiques anglicisantes, encourage le non-apprentissage du français, l’unilinguisme anglais et la déquébécisation de l’Outaouais.

 

Source :
Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org