PRIX CITRON 2013

Impératif français décerne son célèbre prix Citron pour l’année 2012-2013 aux lauréats suivants :

Volet international

La mission canadienne de l’ONU à New York qui refuse de rencontrer les élèves franco-ontariens du Cercle des débats onusiens de l’École secondaire publique Gisèle-Lalonde d’Ottawa.

Volet canadien

Les multinationales Best Buy, Costco, Gap, Old Navy, Guess et Walmart qui, avec l’appui du Conseil canadien du commerce de détail (CCCD), contestent et refusent la francisation de leur nom d’entreprise.

Le gouvernement fédéral et le ministre Christian Paradis pour leur rapport bidon  « La langue de travail dans les entreprises privées de compétence fédérale au Québec non assujetties à la Loi sur les langues officielles »..

Volet national

Le Parti Libéral du Québec qui s’oppose au renforcement de la Chartre de la langue française (projet de loi 14).

Le gouvernement du Québec qui a transféré aux conseils des établissements scolaires la responsabilité de l’anglicisation intensive en 6e année des enfants du Québec.

Le Directeur général des élections du Québec qui s’entête à ne pas comprendre que tout ce qui est en français au Québec s’adresse à tout le monde sans exception.

Volet région de Montréal

Jean-François Lisée pour son appui à l’anglicisation des services publics et de la langue du travail au Québec.

Volet Outaouais

Les gouvernements successifs du Québec qui persistent à priver l’Outaouais d’une équité en  formation postsecondaire, en services et soins de santé… en français.

La Sécurité publique de Gatineau qui a déclaré que le vol et la fraude fiscale pratiqués par les Ontariens qui résident au Québec, mais paient leurs impôts en Ontario, n’est  pas un « crime majeur »!

Source :

Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org