PRIX CITRON 2012

IMPÉRATIF FRANÇAIS DÉCERNE SON PRIX CITRON

Impératif français vient de décerner son célèbre prix Citron pour l’année 2011-2012 aux lauréats suivants :

Volet international

Au révisionnisme historique du gouvernement Harper laissant croire que la Guerre de 1812 entre les États-Unis et l’Empire britannique en a été une de reconnaissance du fait français dans le Canada de l’époque sans parler de la répression, deux décennies plus tard, des Patriotes suivie de l’infâme Rapport Durham recommandant l’assimilation des francophones toujours en application au Canada. (info@ncc-ccn.ca et john.baird@parl.gc.ca)

Stephen HarperVolet canadien

Stephen Harper et son gouvernement  (stephen.harper@parl.gc.ca)

  • pour la nomination d’un vérificateur général, de juges à la Cour suprême et de sénateurs incapables de parler français.
  • pour la mainmise du Canada anglais sur le Comité permanent des langues officielles.
  • pour le retour de l’esprit colonial par la distribution tous azimuts de photos et de symboles de la Reine et par la mise en valeur de la monarchie et de l’Empire britannique.

Volet québécois

Line Beauchamp– Pour une deuxième année consécutive, le premier ministre du Québec, Jean Charest, et sa ministre de l’Éducation, Line Beauchamp, pour leur acharnement anglomane à défranciser systématiquement le réseau scolaire québécois! (line.beauchamp@mels.gouv.qc.ca )

– La Banque nationale du Canada et son président Louis Vachon pour la nomination d’un vice-président, John B. Cieslak, incapable de parler français!

Michael Sabia– La Caisse de dépôt et placement du Québec et son président Michael Sabia pour la nomination de deux cadres, Kim McInnes et David Smith, incapables de parler français! (gestiondesplaintes@lacaisse.com)

Goeff MolsonGeoff Molson, président du Club de hockey canadien, pour la nomination d’un entraîneur-chef Randy Cunnyworth incapable de parler français! (Twitter@gmolsonchc)

HEC Montréal pour son « pâté chinois » et l’anglicisation de sa mission et de ses  programmes d’études. (michel.patry@hec.ca)

Stéphane GendronStéphane Gendron, maire d’Huntingdon, ainsi que les élus municipaux pour leur propos racistes contre la loi 101 et les droits linguistiques de tous les Québécois. (mairie@villehuntingdon.com )

Le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM) et le consortium Collectif santé Montréal (CSM) pour la violation des droits linguistiques des travailleurs et des travailleuses du Québec. (http://nouveauchum.com/; communaute.chum@ssss.gouv.qc.ca et  

La Fédération québécoise des massothérapeutes pour ses pratiques anglicisantes. Les reçus remis à ses membres sont, à la suite d’un avis de l’OQLF, désormais bilingues, alors qu’avant ils n’étaient qu’en français!  ( administration@fqm.qc.ca)

Bath & Body Works qui agresse le marché québécois et son environnement linguistique avec son nom qui n’a rien de très français!

Volet municipal

La Ville de Sherbrooke pour sa pratique discriminatoire consistant à verser une « prime à l’anglais » aux employées et employés de certains postes qui parlent anglais et à l’OQLF qui cautionne à l’aide d’un avis juridique ces pratiques inéquitables et anglicisantes! (mairie@ville.sherbrooke.qc.ca)

Source :

Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications
www.imperatif-francais.org
Tél. : 819 684-8460