Concours de poésie « Impératif français » 2011

Concours de poésie « Impératif français » 2011

POÈMES DES LAURÉATS ET LAURÉATES
PRIX DE LA RELÈVE GASTON-LALLEMENT

Le français, pour agir ensemble par Abir Merabet

Le français, pour agir ensemble

Des mots et des lettres
Pour les muses des poètes

Des verbes et des temps
Pour captiver les gens

Des adverbes et des adjectifs
Pour complimenter des mots expressifs

Des prépositions et des conjonctions
Pour le plaisir des sons

Des exceptions et des accords
Pour les rendre plus forts

Des vers et des poèmes
Pour la langue qu’on aime

On l’utilise de par le monde
C’est une joie qui nous inonde

De l’utiliser pour la paix
Comme tant l’ont fait

Abir Merabet

Unis par Djamila Saad

Unis

Notre langue nous lie, notre histoire nous unit
Nous sommes les combattants de notre poésie
Nos bras se nouent comme les pas d’un vers
La même encre coule en nous; nous sommes frères.

Nous avançons côte-à-côte vers le grand combat
Nous dardons nos plumes et portons notre voix
Comme un sonnet qui raconte son auteur,
Nous chantons notre cause, tous en chœur.

Même quand la haine déchire le parchemin
Ou quand une césure divise l’alexandrin
Nous restons ensemble, qu’aucune strophe ne tombe
Si un pied s’égare, c’est le poème qui succombe.

C’est notre philosophie, c’est notre promesse
Aucune rime orpheline, aucune faiblesse
Nous sommes des fiers, nous sommes des frères
Et notre langue est notre mère.

Djamila Saad

Le français, pour agir ensemble par Émilie Tousignant-Laliberté

Le français, pour agir ensemble

Nous rassembler tous sous une même bannière
Excluant les pays, et même les frontières
Voilà une idée pour laquelle nous devons travailler
Se soutenant les uns les autres pour la voir se réaliser

Depuis des années, nous avons cette passion
De se parler avec cette langue qui scelle notre union
Des siècles d’histoire nous ont amené jusqu’à notre temps
Portés par cette langue que l’on parle encore maintenant

Tant d’épreuves elle a surmonté pour arriver jusqu’ici
À nous de la préserver, qu’elle ne sombre pas dans l’oubli
C’est une belle langue pour communiquer
Et une langue parfaite pour partager

Le français est là depuis de nombreuses années
Pour nous faire vivre, rire, et chanter
Pour que nous puissions vivre dans un lieu qui nous ressemble
Avec le français, pour agir ensemble!

Émilie Tousignant-Laliberté

Une douce pensée pour que le français vive longtemps... par Catherine Brisebois

Une douce pensée pour que le français vive longtemps…

C’est ce que les ados adorent,
Défaire ces mots en or,
Ils s’inspirent de l’anglais,
Mais ne l’écrivent pas pour vrai,
LOL, XD, MDR*,
Ce sont des mots de notre ère,

Mais moi ce que je dis,
C’est qu’il faut se reprendre aujourd’hui,
Car ces lettres si convoitées,
Sont parfois oubliées,
On les mélange trop,
On déforme les mots,

Mais pour que le français,
Reste comme il est,
On doit y porter un peu d’intérêt,

Alors viens, suis-moi,
Allons leur dire là-bas,
Allons crier sur les toits,
Que grâce à eux et à toi,
Ensemble on agira.

*MDR se prononce « èm-dé-èr »

Catherine Brisebois

Le français, pour agir ensemble! par Fériel Rahmani

Le français, pour agir ensemble!

En ce monde mobile, les mots reconstruisent.
Des montagnes se créent par des chaînes qui se brisent.
Par le travail acharné, l’espoir, les idées,
Le bonheur et l’entraide naissent de la volonté.

Partagez, discutez, pour agir ensemble ;
La résonance de nos pensées nous assemble.
Suivez ce souffle d’entrain qui pousse à créer
Qui, tel une marée, va et vient sans nous quitter.

Les mots mènent loin, des actions menées à bien
Créent, tout comme des traits d’union, entre nous des liens.
Unissons nos forces, mobilisons nos mots.

Ainsi, mémos sur les mains, mes mots dans les tiens,
Mettons fin aux maux par le mot de la fin,
À coup de points et de virgules.

Fériel Rahmani

Mielleuse amourette par Gabrielle Pfalzgraf-Reny

Mielleuse amourette

Je suis là, éclose, en contemplation incertaine avec le monde sensoriel. Une marée de colombes dansent, dans l’écume du ciel, une orange se dénude, à l’horizon.

Je m’assieds au pied d’un vieux muet, brodé d’écorce; une mousse me caresse les plantes. Je vois un visage se dessiner dans la brume des illusions lointaines, une figure familière, de mêmes racines soudaines. C’est la brise, elle vient me saluer, un baiser, puis, une petite rosée, qui effleure la lèvre de mes pétales, encore froissés.

Accompagnée, elle me présente son compagnon ailé, qui sillonne ces vagues, depuis des mille éternités. Il me salue, s’approche, me respire; d’une élégance colorée, je m’émoustille, une poussière d’étoiles, un éclat de beauté s’en laisse échapper.

Il dénoue sa trompe, et me butine.
Pour me goûter, il s’incline.

Je suis une petite fleur, une simple Pensée.

Gabrielle Pfalzgraf-Reny

Le français pour agir ensemblepar Kyra Ford

Le français pour agir ensemble

En me promenant dans ma belle décapotable
Dans le champs, j’ai soudain vu un énorme érable
Sur cet érable était gravé le mot  »éttable »
L’ortographe était donc très épouventable

Je suis allée, ce soir là, m’assoier sur le sable
Je dois vous dire que la vue était formidable
Soudain, j’ai vu une fille avec un beau portable

Elle est venu s’assoeir près de moi, confortable
Elle textait à son ami qui était comptable
Elle text  »HT » le raccourci est effroyable
Les raccourcis vont prendre une forme inconcevable

Mais où donc est passée notre langue si remarquable
Notre langue ne devrait pas être oubliable
Devant cette technologie si incontournable

Kyra Ford

Terre-à-terre par Vickie Farrugia

Terre-à-terre

Océan de misères
Pourquoi viser haut
Sauver la terre
Se dit d’un triste rêve.

Flagrants changements
La terre nous expose
La marque de nos efforts
Invisibles.

Air, eau, terre, vie
Il faut agir au plus vite
Car chaque effort oublié
Accentuera l’asphyxie.

Chaque homme le peu
Il suffit seulement
D’y mettre du siens
Et de revenir terre-à-terre!

Vickie Farrugia

Le français pour agir ensemble par Félix Charron-Leclerc

Le français pour agir ensemble

Utilisons le français pour agir
Il n’y a pas de limite à ce qu’il peut unir

La plus belle langue au monde est à notre porter
Il ne nous manque plus que la volonté de bien la parler

On a eu la chance qu’elle vienne au Canada
Alors aujourd’hui et ensemble, utilisons-là

Avec toutes ces entrailles et mots recherchés
Je ne vois pas pourquoi quelqu’un ne pourrait s’en intéressé

Elle nous a servit sans arrêt
Alors faisons un effort, parlons français

Félix Charron-Leclerc

Le français pour agir ensemble par Aimée Aubin

Le français pour agir ensemble

Agir dans une équipe c’est différent que seul
Agir tout seul nous mène à réfléchir à nous
Une langue mal utilisée pèse comme un caillou
Quand on parle cette langue elle devient un glaïeul

Le français une langue magnifique comme une rose
Nous le parlons tous les jours dans notre existence
Chaque jour, chaque mois dans n’importe qu’elle circonstance
Pour chaque chose de notre vie et pour n’importe quelle cause

Ensemble nous vivons ensemble nous parlons chaque jour
Chaque jour nous apprenons des détails dans chaque cours
Ensemble parlons français la langue de nos racines

Agir ensemble, c’est parler notre langue le français
Sans la parler c’est comme vivre avec un abcès
Cette langue me donne chaque jour ma dose de caféine

Aimée Aubin

Ne pars pas par Amélia Dalpé

Ne pars pas

Voltigeant, tournoyant telle une douce brise
Suivant l’écho, errant parmi le flot des gens
Ne quittant jamais et propre à tous les passants
Espérons que par chance elle ne lâchera pas prise

Car voyez-vous, si là, elle peut nous assembler
Elle peut également, par malheur, nous désunir
Et destin en nos mains, elle nous laisse choisir
De semer violence ou alors prospérité

Par contre, un besoin d’une grande aide est apparu :
Dissipée par chaque pensée hétéroclite
Elle qui était avant réservée à l’élite

La peur d’être oubliée, de n’être jamais devenue
Une langue a quelque fois besoin de faire un souhait
Donc il est notre devoir de sauvegarder le français

Amélia Dalpé

Le français, pour agir ensemble par Morgan Johnson

Le français, pour agir ensemble

Action de parler, d’écrire, de lire, en français
L’ensemble, le monde, les gens ainsi que les liaisons
Tous réunis pour une seule simple et bonne raison
Le français, pour agir ensemble, fait l’essai!

Une langue, un monde, une société et une culture
Les actions décideront l’avenir de tout
Actes, réalisations, réactions, malgré tout
Une langue n’est pas une dictature mais une nature

Transformations, changements, tout cela est pour le bien
La société communique et interagit
Entre nous et avec autrui à l’aide de celle-ci

Extravertis, introvertis, faites tous le lien
Il faut agir ensemble pour arriver à l’objectif
Approbatif, significatif, positif

Morgan Johnson

Mot par mot par François-Xavier Lagacé-Bureau

Mot par mot

Je cours toujours autour de chacun de tes mots,
Sans jamais écouter, mais saurais-je les comprendre,
Saurais-je dire les bonnes phrases, puis enfin te les tendre,
Monter cette immense tour, qui semble s’élever plus haut?

Il parait tellement loin, ton paradis, d’en bas,
Mais tu me vois maudire tes paroles sans armure,
Et je te vois encore écrire dur tous les murs :
Tu me tends une échelle un seul mot à la fois.

Les pieds dans les cendres de mots n’existant pas,
J’attends, l’espoir aux lèvres, mais dois-je compter sur toi?
J’aimerais tant t’aider, ajouter des barreaux…

Ton souffle qui se perd, il me faudra le prendre,
Tu veux m’entendre, je sais, et non seulement m’attendre,
Alors je dois agir, il le faut, mot par mot.

François-Xavier Lagacé-Bureau

Le français une célébration par Gabriel Cloutier

Le français une célébration

Des hordes d’élèves venus de l’étranger,
Amenant langues et cultures différentes,
Magnifique tour de Babel intimidante,
Adoptent la langue d’une noble contrée.

Ô langue du Québec aux accents du passé!
Toi qui fus autrefois la langue de l’élite,
Réveille ta fierté, ne te sens pas petite!
Chante tes phénomènes ainsi que tes mots rythmés!

Fais la chasse aux intrus, fais place aux mots d’ici!
Dans les livres tu puises un discours plein de vie.
Ton cours est si plaisant qu’il faut en rajouter

Sinon tes qualités risquent de disparaître
Dans les limbes de l’oubli, au profond de l’être.
Que vibre une force digne de ton passé!

Gabriel Cloutier

Le français, pour agir ensemble! par Angélique Delorme

Le français, pour agir ensemble!

Autrefois la fierté fut paroles errantes,
Flottant à l’horizon, règles affligeantes échouaient.
Régnant un peuple sic, innocent, ils étaient.
Un départ prometteur et langue éminente.

Une population unie et confiante
Par les philosophes, éducation vivait.
Coudes contre coudes, langue se bâtissait
Un avenir meilleur, identité gagnante.

La gloire du peuple fut avenir promis,
Afin qui puisse jouir, mots, liberté et vie,
Une langue riche, une langue sage.

Malgré les déboires, elle a éclairé le jour,
Cette langue aimée a conquis notre amour,
Le français restera à travers les âges.

Angélique Delorme

La langue française par Rock Vincent Guitard

La langue française

Cette langue française, une langue exploitée
Se retrouve ainsi, après son histoire
Une histoire qui avait, comme bien des déboires
Mais autant les obstacles, s’étant bien terminés

Étant si parfaite, elle contient des défauts
Mais si nous travaillons, elle sera jolie,
Si éblouissante, et aussi enrichie
Nous utiliserons, que ces merveilleux mots

Des lettres d’affection, remplissent ceux-ci d’amour
Agissons ensemble, sans prendre de détour
Parlons cette langue, d’une façon simplifiée

Avec exclamation, prenons face à l’humain
Empêchons notre langue, de se faire prendre en main
Et agissons ensemble, pour ne pas l’oublier

Rock Vincent Guitard

Le français en sonnet par Esther Painchaud

Le français en sonnet

Ce qui a le pouvoir d’unir plus d’un pays
Ce qui nous rend fiers de vivre sur notre terre
Ce qui convient tant aux poètes qu’aux fonctionnaires
Celui pour qui aïeux ont fait don de leur vie

Cet élément rapproche les gens inconsciemment
Il crée un lien que seul parviennent à voir les fidèles
Fidèles, de la langue qui leur donne des ailes
Ces belles ailes qui ont servit auparavant

N’oublions surtout pas toutes ces longues années
Où le français nous soutenait pour résister
Nous avons su rester ensemble tout ce temps

Cependant, aujourd’hui, que s’est-il donc passé?
Nous ne devons cesser de nous manifester
L’écrire, le chanter, et le transmettre aux enfants

Esther Painchaud

Le français pour agir ensemble par Geneviève Auclair

Le français pour agir ensemble

Ce langage unique que j’affectionne tendrement
Cette parole gracieuse est remplie de merveilles
Cette belle mélodie chante à mes oreilles
Ce doux dialecte transmis par mes parents.

Le français qui sort de nos gorges à l’unisson
Le français fait partie de notre identité
Le français qui nous apprend à nous rebeller
Le français nous pousse à agir pour la nation.

Le français fait vibrer le cœur des Québécois
Il nous garde honnêtes et bien enracinés
Tous les jours avec fierté bien en user.

Il faut le protéger nous en sommes les rois
Pour lui nous menons ce combat de chaque instant
Parlons toujours en français gardons-le vivant.

Geneviève Auclair

La langue de Molière par Maxime Boivin

La langue de Molière

Si je pouvais choisir entre ces si beaux mot,
Entre des paragraphes ou bien de longues strophes,
Citer des métaphores, faire le philosophe,
Ce serait en français, parce que c’est si beau.

Une langue riche, langage réfléchi,
Elle n’est pas simple, oui elle est compliquée,
Mais intelligente, ne va pas changer,
Travaillée et sculptée par de patients génies.

Parlée avec accents, avec des émotions,
Avec un sentiment de si grande passion,
Centre d’une culture, ceux qui la parlent sont fiers.

Une sonorité tellement appréciée,
Comme une mélodie si doucement chantée,
C’est pour ça que j’aime la langue de Molière.

Maxime Boivin

Oui, à l'harmonie par Sana Ghouri

Oui, à l’harmonie

On est tous différents
Les ados comme les enfants
Y’en a des petits, y’en a des grands
Des gros, des maigres : est-ce important?

Que tu sois sombre ou coloré
Dans la lune ou super branché
Tu as le droit d’être accepté
Et le privilège d’être aimé

Moi, je l’écris
Moi, je le crie
L’intimidation, ça envahit
Il faut que ça cesse à tout prix!

Sana Ghouri

Rappel à l'ordre par Hugues Pétrin

Rappel à l’ordre

Vis-je ma vie à reculons? Non!
Vis-je en mode accélération? Non!
Suis-je un mouton? Non!
Pour le moment je ne souhaite qu’afficher mes aspirations.
En ce moment, j’aspire plutôt à une réelle révolution.

Je suis harassé de voir les riches dicter.
Peuple, il est maintenant venu le temps de s’afficher.
Ce n’est pas d’hier qu’on subit des mises à pied.
Mais c’est dès aujourd’hui qu’il faut les arrêter.
Nous pouvons une fois pour toute, jouir d’une réelle liberté.

Les dirigeants vivent dans leur manoir.
Du haut de leur fenêtre, ils se moquent de nous vivant sur les trottoirs.
La vie ne devrait pas être qu’une question d’avoirs.
Peuple, il n’est plus temps de s’asseoir.
En nous, doit résider l’espoir afin de savourer le gout de la victoire.

J’en n’ai assez de produire aux cotés d’un chrono.
Ces capitalistes, ensemble faisons-les tomber comme un jeu de dominos.
Nous ne pouvons plus vivre selon leurs idéaux.
Peuple, ceci est un appel pour un monde nouveau.
J’ai assez parlé, il est maintenant le temps que chacun saisisse le micro.

Hugues Pétrin

PRIX COUP DE CŒUR

Agir ensemble pour toi ma langue

Tu es la grand-mère de ma main qui sait transcrire
Toute l’ampleur de ton patrimoine d’autrefois
Je suis la petite fille créative qui s’inspire
De ta langue à l’accent typiquement québécois

Tu es l’amie de toutes mes confidences
Et mon son vers toi veut s’étendre
À tes oreilles par son éloquence
Et la simplicité de ses mots à comprendre

Je te respecte dans ce que tu as de plus beau
Tes souffrances et tes misères passées, je berce chaque jour
En reconnaissance du legs de tes merveilleux cadeaux
Que sont ta rhétorique, ta poésie et tes chansons d’amour

Pour toi ma confidente, ma sœur, ma mère
Pour toi mon amoureuse pour qui je tremble
Pour toi qui m’es si chère et me libère
Toujours, jamais, nous agirons ensemble

Parce que sans toi
J’aurais perdu mon ardoise
Je n’aurais plus de voix
Et je ne serais plus québécoise

Marie-Nicole Bruyère