PRIX CITRON ET COCO

Communiqué

Le 21 mars 2004 – Les lauréats de l’édition 2003-2004 pour les catégories suivantes sont :

LAURÉATS DU PRIX CITRON

Canada/Québec – Pour les pratiques de discrimination à l’endroit des francophones de Bell Express Vu qui refuse toujours de diffuser la station de langue française de Radio-Canada CBOFT bien qu’elle diffuse la station de langue anglaise CBOT ! ( na.moreau@bell.ca )

Québec – Aux pratiques anglicisantes du Gouvernement du Québec qui, d’un côté, affirme que le français est la langue commune, de travail et d’usage public au Québec, mais qui, de l’autre, reçoit à ses boîtes vocales les citoyens par des messages d’accueil qui offrent l’accès aux services en anglais en premier ! («For the service in English, press…») (cf:  DE LA LANGUE DES RÉPONDEURS ) et ( www.oqlf.gouv.qc.ca )

Québec – À l’Université « dite » du Québec en Outaouais (UQO) pour ses programmes d’études en anglais. ( Francis.whyte@uqo.ca et Denis.dube@uqo.ca )

Québec – Pour la deuxième année consécutive, Famous Players qui projette dans la majorité des seize salles de son complexe cinématographique de l’Outaouais, StarCité, des films étrangers en version anglaise. L’Outaouais se retrouve ainsi souvent privée des versions françaises! ( GuestServices@FamousPlayers.ca )

Outaouais – L’exposition unilingue anglaise « L’histoire du ski – En suivant les traces norvégiennes » présentée conjointement par la Ville de Gatineau et l’ambassade de Norvège qui, à l’instar de plusieurs autres délégations étrangères au Canada, refuse de reconnaître l’existence des sept millions de francophones au Québec et au Canada, son site Internet étant presque exclusivement en anglais ! (http://www.emb-norway.ca/ )

LAURÉATS DU PRIX COCO

Canada – Au Rapport annuel 2001-2002 du Commissariat canadien aux langues officielles qui camoufle l’assimilation des francophones au Canada, préférant plutôt parler de «bilinguisme additif » ! ( message@ocol-clo.gc.ca )

États-Unis, Canada et Ontario – À l’animateur Conan O’Brian de l’émission Late Nignt du réseau américain NBC pour ses propos haineux à l’endroit des Québécois et des francophones du Canada. Les gouvernements fédéral et ontarien ont dépensé un million de dollars pour inviter l’équipe du Late Night dans la capitale ontarienne… qui est venue oui, pour nous insulter.

Canada – À Canadian Broadcasting Corporation qui persiste à garder en ondes le commentateur sportif Don Cherry qui à la moindre occasion insulte les Québécois et les francophones de l’ensemble du Canada. ( sportsonline@cbc.ca )

Québec – À la banque CIBC qui imposait aux Québécois désireux d’obtenir par Internet une carte de crédit CIBC-VISA d’«exiger» leurs documents en anglais. ( www.cibc.com )

Gatineau – À Telus ( sacqt@telus.com ) pour son annuaire de téléphone des régions de Gatineau et d’Ottawa au contenu si peu français ! Et à Bell (www.bell.ca) pour les publicités unilingues anglaises dans ses pages blanches de l’Outaouais.

Gatineau – À certaines entreprises, notamment United Furniture Warehouse (united@sprint.ca ) et Produce Dépôt ( contactus@producedepot.ca ) qui imposent aux Québécois des noms d’entreprises anglais.

– 30 –

Source :

Jean-Paul Perreault, président

Tél. : (819) 684-8460

www.imperatif-francais.org