Lettre d’information de l’Organisation internationale de la Francophonie – Juillet/août 2007

>> VIE INSTITUTIONNELLE

  • Le Conseil permanent de la Francophonie (CPF), composé des 68 représentants personnels des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation internationale de la Francophonie, s’est réuni le 9 juillet à Paris. Présidé par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, le Conseil a abordé les activités politiques et diplomatiques, la participation active de la Francophonie à Conférence des États parties à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, organisée les 18 et 19 juin à l’Unesco, ainsi que la préparation de la 23e session de la Conférence ministérielle de la Francophonie qui se tiendra à Vientiane (Laos) les 20 et 21 novembre 2007. La France a confirmé pour sa part qu’elle accueillera, à Paris, la quatrième Conférence des Ministres francophones de la Justice en février 2008.
  • L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF), assemblée consultative de la Francophonie, a tenu, du 3 au 6 juillet à Libreville (Gabon), sa 33e Session. Le Secrétaire général de la Francophonie, Abdou Diouf, est intervenu lors de la séance d’ouverture, le 5 juillet, puis a répondu aux questions des parlementaires, portant notamment sur la situation au Darfour, au Liban et sur l’éventualité d’une prochaine adhésion de l’Algérie à la Francophonie.

>> DROITS DE L’HOMME

  • Lancement d’un appel public à propositions pour le Fonds francophone d’initiatives pour la démocratie, les droits de l’Homme et la paix le 7 août. Le fonds contribue au financement de projets de formation ou de publications didactiques présentés à l’initiative des organisations de la société civile. Cet appel est plus spécifiquement centré sur les propositions visant à la promotion et à la protection des droits des enfants qui constituent l’un des engagements prioritaires de la Francophonie. La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 30 septembre. http://www.democratie.francophonie.org
  • 26 magistrats, avocats, et responsables d’OING des pays francophones du Sud ont participé – grâce au soutien de l’OIF – aux sessions annuelles de formation de l’institut international des droits de l’Homme de Strasbourg (sur le thème « Migrations de populations et droits de l’Homme », 2-27 juillet) et de l’Académie de droit international de la Haye (cours de droit international privé et public, 2 juillet-10 août).

>> DIVERSITÉ CULTURELLE

  • La Francophonie poursuit sa mobilisation en faveur de la diversité culturelle : le Comité intergouvernemental issu de la Conférence des États parties à la Convention sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles, organisée les 18 et 19 juin à l’Unesco, compte 15 membres représentant des pays francophones, sur les 24 qui le composent. La Conférence a été marquée également par la mise en place d’un Fonds international pour la diversité culturelle.
  • Le MASA de la Paix, une édition spéciale du Marché des arts du spectacle africain (MASA) a marqué la reprise de ce grand événement culturel africain, après deux années d’absence. Cette édition a rassemblé plus de 200 artistes africains du spectacle vivant du 1er au 5 août à Abidjan, Bouaké et plusieurs autres villes de Côte d’Ivoire. Créé par l’OIF en 1993 et devenu autonome depuis 1998, le MASA bénéficie du soutien de l’OIF qui siège également au sein de son Conseil d’Administration. Dans le cadre de cette édition spéciale, un colloque a été organisé à Yamoussoukro sur le thème « Démocratie et culture démocratique : sortie de crise et paix en Afrique ».
  • « Rythmes africains » à la place de La Bastille. L’OIF était partenaire de ce concert organisé par la Mairie de Paris et Radio France internationale le 13 juillet à Paris. Elle a notamment assuré la participation des artistes africains francophones à cette grande soirée de musique africaine placée sous le signe de la diversité et du dialogue des cultures.

>> MÉDIAS

  • Le 20e appel public à propositions du Fonds d’appui à la presse francophone du Sud a été lancé le 19 juillet. Ce Fonds qui contribue au développement d’une presse pluraliste et de qualité, soutient les entreprises de presse privées situées dans un pays du Sud membre de l’OIF, désirant améliorer leur politique éditoriale, leur gestion managériale et/ou leur développement technologique. Les projets fédérateurs regroupant plusieurs entreprises et favorisant une approche structurelle du secteur national de la presse, recevront une attention particulière. Les candidatures seront examinées par la Commission de sélection du Fonds au mois d’octobre 2007. http://www.francophonie.org/fondspresse
  • Un Réseau francophone des régulateurs des médias (Refram) a été créé le 1er juillet à Ouagadougou (Burkina Faso) par une vingtaine de présidents d’instances de régulation de la communication de pays francophones d’Afrique et d’Europe. Ce réseau permettra « de promouvoir la coopération en matière de régulation de la communication entre les instances membres, de renforcer les capacités des institutions garantes de la démocratie, de soutenir la liberté d’expression et le pluralisme des médias ». Le Refram est désormais un partenaire privilégié de l’OIF et vient compléter les réseaux membres déjà existants du dispositif francophone d’observation de l’État de droit et des pratiques de la démocratie.

>> LITTÉRATURE

  • Les 10 romans finalistes de l’édition 2007 du Prix des cinq continents de la Francophonie ont été sélectionnés par les comités de lecture – Communauté française de Belgique, Canada-Québec, France, Sénégal. 121 ouvrages ont été proposés pour l’édition 2007 par 82 éditeurs, suite à l’appel à candidatures lancé par l’OIF en janvier. Le lauréat sera proclamé le 26 septembre à Paris. La cérémonie de remise du prix aura lieu le 18 octobre à Bruxelles à l’occasion de La Fureur de Lire.
    (La liste des romans finalistes : www.francophonie.org/actions/arts/fin-5continents.cfm )

>> ÉDUCATION

  • La belle histoire de Leuk-le-lièvre de Léopold Sédar Senghor et Abdoulaye Sadji, éditée par Hachette en 1953, vient d’être rééditée sous forme de « livre-disque » avec les soutiens de l’Organisation internationale de la Francophonie et du ministère français des Affaires étrangères à l’occasion de l’année marquant le centenaire de la naissance de Léopold Sédar Senghor. Le livret de 48 pages, illustré par Eugène Collileux est accompagné d’un disque audio permet d’écouter Bernard Giraudeau, Robin Renucci, Khalil Gueye et une quinzaine de comédiens interpréter de larges extraits de l’ouvrage, sur une musique de Frédéric Martin. Le disque comprend également un guide pédagogique à l’usage des enseignants, téléchargeable sur www.francophonie.org

>> FRANCOPHONIE NUMÉRIQUE

  • Une formation aux technologies web de dernière génération a été dispensée à une trentaine de stagiaires issus des pays francophones d’Afrique de l’Ouest. Organisé à Abidjan, du 30 juillet au 3 août par l’Institut de la Francophonie numérique de l’OIF, ce séminaire qui vise le transfert de compétences technologiques dans les pays en développement de l’espace francophone va s’étendre à l’Afrique centrale et à l’océan Indien. Il permettra à terme, le déploiement d’une communauté virtuelle africaine des développeurs d’applications web de haut niveau.

>> NOMINATIONS

  • Quatre hauts responsables de l’OIF ont été nommés par Abdou Diouf, Secrétaire général de la Francophonie, le 27 juillet : Mme Fatimata Touré (Sénégal), directrice de l’Institut de l’énergie et de l’environnement de la Francophonie (IEPF) à Québec ; M. Guillaume Nseke (Cameroun), représentant permanent de l’OIF auprès de l’Union africaine et de la Commission économique des Nations unies pour l’Afrique à Addis-Abeba ; M. Moussa-Makan Camara (Mali), représentant permanent de l’OIF auprès des Nations unies à New-York et M. Xavier Michel (France), directeur du Bureau régional pour l’Afrique centrale et l’océan Indien à Libreville (Gabon).


13, quai André-Citroën, 75015 Paris (France)
Téléphone (33) 1 44 37 33 00 – Télécopie : (33) 1 44 37 14 98 – http://www.francophonie.org