CE N’EST PAS LE CHOIX QUI MANQUE !

Cette année, tous mes cadeaux sont en français!

Impératif français profite du début de la période des emplettes de Noël pour lancer une vaste campagne de francisation en rappelant qu’il ne peut exister une seule bonne raison d’encourager des fabricants ou des commerçants qui ne respectent pas leurs clients… Pour ce qui est des magasins de détail, ce n’est pas le choix qui manque!

Impératif français rappelle que le Père Noël parle très bien français et invite la population en cette période des emplettes de Noël à encourager les établissements commerciaux qui offrent un excellent service à la clientèle en français… Dans ces établissements, l’excellence signifie que tout ce qui est important pour le client se passe en français : l’accueil, l’affichage, la raison sociale, les dépliants, les catalogues, les brochures, les sites Internet, la musique ambiante et la langue de travail. Tout y est en français!

Vous voudrez aussi profiter de l’occasion pour acheter des produits d’ici… dont l’étiquetage, les modes d’emploi, les certificats de garantie sont rédigés en français et sans fautes.

Dans le domaine de l’informatique et des communications, Impératif français recommande de porter une attention particulière à la langue des logiciels, des claviers d’ordinateur, des répondeurs, des jeux vidéo électroniques, des systèmes d’exploitation et autres produits semblables.

Les emplettes de Noël, une occasion d’offrir la langue française en cadeau! Et d’encourager les établissements d’ici qui offrent un bon service (en français) à leur clientèle.

Et une fois parti, aussi bien le faire en tout temps!

Nous vous invitons à écouter attentivement les deux messages d’intérêt public suivants :

Noël campagne d’achat promo
Danielle Grégoire
– 1 –
Noël campagne d’achat promo
Danielle Grégoire
– 2 –

LA FRANCOPHONIE SE MOBILISE

France – Le Père Noël peut et doit parler en français !

Nous allons devoir fréquenter un peu plus les magasins et les boutiques en période de fin d’année.

Ce sera pour nous l’occasion de vérifier la place de la langue française dans le commerce : sur les enseignes, dans le nom et la désignation du produit, sur les emballages, dans les notices.

Préférons une boutique qui n’a pas honte de notre langue et qui ne sacrifie pas à l’anglomanie ambiante, choisissons un produit qui se présente et s’explique en français.

Et, si nous ne pouvons échapper à l’achat du Wonder-toy ou éviter d’entrer dans une World-shop, au moins ferons-nous connaître notre désapprobation aux commerçants !

Nos amis québécois, par l’intermédiaire d’Impératif français sont également mobilisés en cette période. Joignons nos efforts pour que les francophones, qui dépensent pour le plus grand profit des commerçants, obtiennent au moins le respect de leur langue.

Bonnes fêtes de fin d’année à tous !

Marceau Déchamps
Vice-président
Défense de la langue française
dlf78@club-internet.fr