Locutions vicieuses

De mots et de maux
Le mot juste

Guy Loubier, yloubier@videotron.ca

Glossaire franco-canadien et vocabulaire de locutions vicieuses usitées au Canada
Oscar Dunn

En 1880, Louis Fréchette, poète de grande renommée à l’époque, signait une préface fort élogieuse dans ce glossaire, et se faisait le champion du bon parler français. Dunn, qui n’avait que 35 ans, lorsqu’il a publié son glossaire, a dépouillé un nombre considérable d’ouvrages et s’est livré à un véritable travail de bénédictin pour offrir un vocabulaire normatif de plus de 1 750 mots, qui rivalise avantageusement avec les lexiques d’aujourd’hui beaucoup mieux pourvus au plan de la recherche.

Évidemment, après plus de 125 ans depuis la publication de cet ouvrage, nombre de mots consignés sont tombés dans l’oubli, alors que d’autres ont pu être conservés dans certaines régions moins urbanisées du Québec. Faut-il ajouter qu’à cette époque, le Québec était essentiellement rural, et ne s’était pas encore engagé sur la voie de l’industrialisation. En 1880, le Canada ne comptait qu’un peu plus de 3 millions et demi d’habitants dont 76 % étaient concentrés au Québec et en Ontario.

Voici quelques termes tirés de ce glossaire qui nous permettent de mesurer notre parcours linguistique :

Achaler – Populaire, non français. Synonyme de bâdrer, tanner.
Aconnaître – Origine de Normandie. Connaître, « se faire aconnaître ».
Adon – Non français. Bonne chance, hasard, accord fortuit de deux personnes pour penser, dire ou faire simultanément la même chose.
Affiler – Signifie : passer dans la filière, aligner, donner le fil à un tranchant. Voir effiler.
Agoniser – Agoniser quelqu’un d’injures, Normandie.
Alentir – Rendre lent. Nous avons conservé ce vieux mot. « Lorsqu’on est si vieux, on est bien alenti »
Applicant – Anglais, Demandeur, pétitionnaire, solliciteur, postulant.
Avisse – Vieux mot, remplacé par vis.
Cacasser – Populaire, non français. Jacasser.
Caîller – Canadien. Populaire, avoir sommeil.
Canistre – Anglais, bidon.
Capiche – Centre de la France. Capuchon en laine pour les femmes, qui descend sur les épaules.
Catin – Pour poupée, n’est pas français. Fille de mauvaises mœurs.
Comprenure – Populaire. Intelligence, entendement.
Conséquent – Pour considérable, important. Est un barbarisme. Normandie.
Corporence – Normandie et Centre de la France. Corpulence.

Enligner et empirer
Enligner : sens technique seulement – placer les feuilles d’un ouvrage que l’on relie de manière que les lignes des pages se correspondent. Est souvent confondu par les journalistes qui devraient utiliser s’aligner au sens de se conformer, se ranger

Rempirer : Centre de la France. Ce mot figure dans le glossaire de Dunn, sans mention particulière, et on le trouve aussi dans un poème de Ronsard. Vieilli, il n’ajoute rien à empirer, et ne figure pas dans les dictionnaires courants.

Au hasard des lectures
Jacter – Parler sans cesse, avec volubilité
Tanner – familier : se fatiguer, s’épuiser. Durcir le caractère, l’aguerrir par une série d’épreuves. Rendre hâlé, brun.
Coquillard – À Compostelle, des voleurs arboraient une coquille sur leurs vêtements pour tromper les pèlerins. Le nom de coquillard leur fut donné lors de leur procès.
En-cas – événement possible, hypothèse éventualité. Ressource ultime ou transitoire. Ombrelle pouvant aussi servir de parapluie. Personne ou chose tenue en réserve pour servir ou être utilisée en cas de besoin.
Endogamie – Fait, obligation pour les membres d’un groupe social (famille, tribu) de choisir leur conjoint à l’intérieur de ce groupe.
Consonner – Musique – former un accord admis.
Mademoiselle – vieux – toute femme mariée qui n’était pas noble.
Placard – avoir un squelette dans son placard. Détenir un lourd secret. Argot – être en prison.
Manuscrit ou imprimé que l’on affiche dans un lieu public. Épreuve en placard – Première épreuve d’un texte. Vieilli : écrit séditieux .
Péricope – Attesté dans le Littré, mais ne figure plus aux dictionnaires. Mot utilisé par les exégètes pour désigner un texte plus ou moins long dans un ensemble plus large.

(Le 1er juin 2007)