IRRITANT

CAPSULE DU MOIS : Irritant

Octobre 2007

L’emploi d’irritant comme nom est plutôt rare en français et relève du domaine de la science; on parlera par exemple de produits qui sont des irritants nocifs. Le nom anglais irritant connaît ce sens, mais il a développé également un sens figuré pour parler d’une chose ou d’un aspect qui irrite les personnes sur le plan psychologique.

En français, on parlera de source d’irritation, d’aspect irritant ou qui irrite, mais pas d’un irritant contrairement à l’anglais où an irritant est courant dans la langue générale.

Exemples :

Le gouvernement éliminera les quelques motifs d’irritation qui découlent de l’application de la loi.

Les parties devront régler ce problème épineux.

Les principales causes de mécontentement ont été mises à l’ordre du jour de la prochaine rencontre.

Source autorisée (Office québécois de la langue française) : www.oqlf.gouv.qc.ca

Vous trouverez des renseignements additionnels en cliquant sur le lien « Banque de dépannage linguistique » du site de l’OQLF et en inscrivant « irritant » dans le champ de recherche.

Salutations distinguées,

Patricia Guilbeault
Présidente et fondatrice

Français Perfection
patricia@francaisperfection.com