LA TRANSPARENCE DU HAÏKU TORDU

Semaine de la langue française
du 13 au 21 mars
ensemble-petit.jpg (4133 bytes)

Sur le papier blanc, j’écris
ton nom transparence, sur le haïku noir



Du ciel sur les vitres
Et mon cœur en transparence
Soudain je pris froid

Puis il se mira
Dans un lac de transparence
Puis il se noya

L’oiseau
s’envola
Pour toucher la transparence
Ses plumes tombèrent

Tes yeux me
reflètent
Je te vois par transparence
Et te dis "Je m’aime"

Perestroïka
Politique en transparence
Et le mur tomba



PV 11031999