ANNÉE FRANCOPHONE INTERNATIONALE

LES GRANDES FESTIVITéS NATIONALES DU QUéBEC

L’OUTAOUAIS EN FÊTE


400 ans de présence française en
Amérique

Communiqué
Pour diffusion

Depuis 400 ans, la présence française façonne le visage de l’Amérique. Des
voyages de Jacques Cartier en 1534 à la défaite de 1760, cette présence s’est
étendue à toute l’Amérique. Aux premières tentatives de colonisation, à l’Île
Sainte-Croix en 1604 et à Québec par Champlain en 1608, succèdent celles de
Trois-Rivières par Laviolette en 1634, puis de Montréal par Maisonneuve en 1642.
à l’époque de la Nouvelle-France, les Français parcourent le continent :
Cavalier de Lasalle descend le Mississipi, La Vérendrye atteint les Rocheuses. à
son apogée, l’Amérique française s’étend de Québec au delta du Mississipi au sud
et aux Rocheuses à l’ouest.

La défaite de 1760 met fin au rêve d’un empire français en Amérique. Alors
que les Québécois essaiment et tentent de maintenir leur langue et leur culture,
le Québec devient le centre de la présence française en Amérique. Pendant deux
siècles, les francophones de toute l’Amérique vont lutter pour la reconnaissance
de leurs droits : reconnaissance des lois civiles françaises, de la langue
française, de la religion catholique et du droit des Québécois de participer au
gouvernement par l’Acte de Québec de 1774, combat des Patriotes de 1837-1838,
rejet du Rapport Durham et de son projet d’assimilation, revendications de Louis
Riel et des Métis en 1870 et 1885, combat des Acadiens pour garder leur langue,
vont marquer ces deux siècles. Cette lutte de tous les instants a permis de
maintenir la présence française en Amérique.

Avec la Révolution tranquille de 1960, le Québec prend son destin en main. Il se
donne les moyens politiques et économiques pour maintenir en Amérique une
société de langue et de culture françaises. Il revendique les pouvoirs qui lui
sont nécessaires pour assurer son destin. Parallèlement, il s’ouvre sur le
monde. L’Exposition universelle de 1967 et les Jeux olympiques de 1976 en sont
des signes tangibles. Sur le plan linguistique, le gouvernement québécois
promulgue la loi 101 qui vise à faire du français « la langue de l’état et de la
Loi aussi bien que la langue normale et habituelle du travail, de
l’enseignement, des communications, du commerce et des affaires ».

Berceau de la présence française en Amérique, le Québec moderne continue à
faire sa marque. En cette Année francophone internationale, Impératif français,
qui fête ses 30 ans au service de la langue et de la culture françaises, est
heureux de souligner, dans le cadre des grandes festivités nationales du Québec,
L’Outaouais en fête, les 400 ans de présence française en Amérique, une source
de fierté pour tous les francophones.

Source :
Jean-Paul Perreault
Président
Impératif français
Recherche et communications

(Le 31 mai 2004)