DISCOURS PATRIOTIQUE

DISCOURS PATRIOTIQUE
Gilles Pelletier

J’ai retranscris une allocution de Gilles Pelletier prononcée sur les
plaines d’Abraham l’an dernier. Un bijou de texte. Je vous invite à en
prendre possession et à contribuer à sa diffusion.

J’aime ce patriote, ce géant, ce citoyen, cet homme.

Après avoir visionné l’extrait vidéo plusieurs fois, j’ai décidé de le
retranscrire ici. J’invite tous ceux qui le voudront à véhiculer ce texte.
Il est magistral. Pour rendre la lecture plus aisée, j’ai renoncé à
l’italique, comprenez qu’il s’agit d’une citation intégrale.

La grande rousse
dolores.tam@videotron.ca
(Le 22 juin 2002)

Discours patriotique de Gilles Pelletier.

http://www.snqc.qc.ca/snqc/discours_pelletier_fn01/le_video_gilles_pelletier.html

Un peu plus haut, un peu plus loin

on veut tous aller un peu plus haut, un peu plus loin

on rêve tous de vivre vieux et en santé, de faire le tour du monde

on rêve aussi de gagner à la loterie et de rencontrer l’amour de sa vie

il y en a même qui osent rêver d’un PAYS !

C’est bien de rêver

c’est là que ca commence, mais c’est pas là que ça fini !

Je suis un vieux capitaine, j’ai silloné les eaux du fleuve et du golfe
St-Laurent

j’ai bourlingué dans tous les théâtres

vous m’avez accueilli chez vous, au petit écran

mais ce soir, sur les plaines d’Abraham, c’est le Québécois qui est sorti !

Ce soir, je suis venu vous dire de prendre vos rêves pour des réalités

et la seule façon d’y arriver, c’est d’aller un peu plus haut, un peu plus
loin

évidemment, quand on marche vers son destin, il faut avoir le pied marin

si on veut pas se mouiller, on peut toujours rester au quai

Ce soir, je m’adresse à tous les québécois qui ont envie de bouger

et aux jeunes, en particulier

je vous trouve beaux les jeunes, j’entends votre DéSIR

je vous sens prêts à vous embarquer

Je vous sens prêts à vous embarquer, alors que moi, faut bien le dire, j’ai
passé l’âge des grandes traversées en solitaire

j’ai besoin d’un équipage, sans équipage, je ne peux plus prendre la mer.

ce soir je suis venu vous dire que j’ai besoin de VOUS !

je rêve de naviguer avec vous, mais parfois, il y a de la brume et mon
horizon est bouché,

j’veux pas casser le party mais je dois quand même vous l’avouer

parfois, quand je pense à vous, j’ai le coeur serré,

quand vous décrochez, quand vous cherchez des paradis

parfois, dans ces moments-là, je me demande si on vous a assez aimé, si on
vous l’a assez dit

et pis parfois, quand je vous entends parler, j’ai un peu peur, vous …

vous m’inquiétez, vous dites que le français est rebelle,

qu’il ne se laisse pas facilement tripoter,

mais toutes les langues ont leurs difficultés

LE FRANçAIS, C’EST LA CLé DE NOTRE IDENTITé !

Si vous l’aimez, il vous tiendra toujours la main,

alors que si vous ne l’aimez pas assez, un jour, il en mourra et vous serez
orphelins.

Vous devez vous dire « Hey le vieux, arrête tes grands sermons ! »

Ne le prenez pas mal, je ne suis pas venu vous faire la leçon, non, Non, NON
!

Ce soir je suis venu vous dire que

LE QUéBEC A BESOIN DE VOUS !

je vous entends et j’ai confiance

je sais qu’au-delà des générations

nous partageons le même élan, la même passion

si vous voulez, nous naviguerons sur le même voilier

je resterai à la barre pendant que vous grimperez au grand hunier

nous jetterons l’ancre pour accueillir ceux qui ont le désir de faire le
voyage avec nous

au passage, nous saluerons toutes les nations

qui ont pagayé sur ces eaux bien avant nous

nous naviguerons sur les plus grands océans

les humains sont partout

en oubliant jamais que

LE CHEMIN DU MONDE PASSE D’ABORD PAR CHEZ NOUS !

Sans les vieilles souches comme moi

et les jeunes pousses comme vous,

il n’y a pas de voyage,

il n’y a pas de rêve,

et il n’y a pas de rendez-vous

Ce soir, je suis venu vous dire que

LE PAYS A BESOIN DE NOUS !

Bonne fête Québec !